Accueil » Tutoriels » Raccourcis Windows pour gagner du temps (infos PC, adresse IP, etc)

Dans cet article, je vous propose de découvrir une suite de raccourcis vous permettant d’ouvrir des options et paramètres de Windows littéralement en un clic. Le but est simple, il s’agit de se faciliter la tâche car je propose souvent, que ce soit dans les guides ou dans les articles, d’effectuer des manipulations pour réaliser une action donnée. Un autre avantage d’utiliser ces raccourcis est de rendre les manipulations indépendantes du système, c’est-à-dire qu’il n’y aura pas besoin de chercher la bonne manipulation à faire selon votre système (XP, Seven, Vista, 10…). Chers utilisateurs de Mac, je m’excuse mais je ne connais pas les équivalents pour votre système.

Qu’est-ce qu’un raccourci ?

Un raccourci est comme son nom l’indique un « raccourci » vers une application donnée. Lorsque vous installez un navigateur web par exemple, un raccourci est créé, il s’agit de l’icône portant une petite flèche en bas à gauche. Voici un exemple avec Mozilla Firefox :

raccourcifirefox

Ce raccourci va en fait demander à Windows de lancer le programme « firefox.exe » disponible habituellement dans son dossier par défaut « Program FilesMozilla Firefox ». Cela nous prendra par contre qu’un seul clic (ou double clic pour être précis) au lieu de chercher le programme « firefox.exe » dans son dossier manuellement.

Comment créer un raccourci

Pour créer un raccourci, vous pouvez par exemple faire un clic droit sur le Bureau puis sélectionner « Nouveau -> Raccourci ». On vous demandera d’entrer un nom de programme ou une commande. C’est ici qu’on place par exemple le programme avec son chemin d’accès complet « C:Program FilesMozilla Firefoxfirefox.exe ».

Voici à présent les raccourcis que je vous propose de découvrir, j’ai déjà créé tous les raccourcis, il vous restera à les placer où vous le souhaitez (sur le Bureau par exemple). Vous pourrez tous les télécharger dans une seule archive en bas de l’article.

 

Ouvrir l’invite de commandes

On vous demande souvent d’ouvrir « l’invite de commandes Windows » pour réaliser des manipulations en lignes de commande.

cmd

C’est l’outil « cmd.exe » que l’on utilise pour cela. Et pour l’ouvrir, vous pouvez utiliser le raccourci Windows suivant :

cmd.exe

Voici le fichier raccourci déjà créé : Ouvrir invite de commande.

 

Ouvrir le Gestionnaire de Périphériques

Le gestionnaire de périphériques permet d’identifier les périphériques qui posent problème sur votre ordinateur. En effet, parfois votre écran s’éteint, parfois le son ne fonctionne pas correctement, etc…Ces problèmes peuvent être dus à des pilotes de périphériques défectueux. Et vous pourrez observer si l’un de vos pilotes est défectueux via le gestionnaire de périphériques.

On utilise la commande suivante :

devmgmt.msc

gestioperiph

Si un panneau jaune (ou rouge) s’affiche sur l’icône d’un périphérique, c’est qu’il pose problème.

Voici le raccourci déjà créé : Ouvrir le gestionnaire de périphériques.

 

Raccourci vers « Ajout/Suppression des programmes »

Ne s’agit-il pas d’une des fonctionnalités Windows que nous utilisons le plus ? Nous sommes même déjà habitués à aller dans le Panneau de Configuration puis à chercher le lien vers la fenêtre de suppression des programmes.

Voici la commande pour l’ouvrir directement :

appwiz.cpl

progetfonct

Voici le raccourci déjà créé : Ouvrir Ajout/Suppression de programmes.

 

Ouvrir les propriétés Systèmes

Si vous avez quelques options à mettre au point au niveau de votre système, voici le raccourci en question :

sysdm.cpl

proprietessystemes

Voici le raccourci déjà créé : Ouvrir les Propriétés systèmes.

 

Ouvrir le Panneau de configuration, et les différentes configurations

Nous pouvons bien entendu aussi ouvrir le panneau de configuration en un clic, le raccourci est le suivant :

control

Voici le raccourci déjà créé : Ouvrir le panneau de configuration.

Nous pouvons faire encore mieux, et entrer directement dans des configurations de notre choix, en ajoutant un argument à notre raccourci « control ». Voici différentes options :

Propriétés d’apparence

control desktop

Voici le raccourci déjà créé : Ouvrir les propriétés d’apparence.

Propriétés de la souris

control mouse

Voici le raccourci déjà créé : Ouvrir les propriétés de la souris.

Propriétés du clavier

control keyboard

Voici le raccourci déjà créé : Ouvrir les propriétés du clavier.

Propriétés réseaux

control netconnections

Voici le raccourci déjà créé : Ouvrir les propriétés réseaux.

Propriétés du Pare-feu

firewall.cpl

Voici le raccourci déjà créé : Ouvrir les propriétés pare-feu.

 

Éteindre l’ordinateur

Car nous pouvons aussi éteindre l’ordinateur en un clic ! Si vous souhaitez tester pour voir si ça fonctionne, je vous conseille de sauvegarder votre travail d’abord. Voici le raccourci en question :

shutdown

Et voici le raccourci déjà créé : Éteindre l’ordinateur.

 

Informations système et carte graphique (Direct X)

Si Direct X est installé sur votre système, vous pouvez accéder à son panneau de configuration qui vous donnera beaucoup d’informations utiles sur votre système et sur d’autres périphériques comme la carte graphique. Voici le raccourci en question :

dxdiag

dxdiag

Le raccourci déjà créé est disponible ici : Ouvrir les informations systèmes et carte graphique.

 

Afficher son adresse IP

Il s’agit également d’un besoin courant, voici la commande à utiliser :

cmd.exe /k ipconfig.exe

Et voici le raccourci déjà créé : Afficher mon IP.

 

Ouvrir le vérificateur de fichiers système

Le vérificateur de fichiers système est un outil qu’on utilise souvent pour réparer certaines erreurs système. L’outil en question (SFC pour System File Checker) va essayer de réparer automatiquement les fichiers systèmes manquants ou endommagés.

Voici la commande en question qui va lancer immédiatement le scan :

cmd.exe /k sfc /scannow

sfc

Et voici le raccourci déjà créé : Lancer le vérificateur de fichiers système.

Note : le vérificateur de fichiers système doit être lancé en tant qu’administrateur. Vous pouvez donc faire un clic droit sur le raccourci, puis choisir « Propriétés » et cocher la case « Exécuter en tant qu’administrateur » si ce n’est pas déjà fait.

 

Bloquer et débloquer des sites web

Cela ne fait pas partie d’un raccourci en tant que tel, mais je l’avais depuis longtemps dans un dossier perdu sur mon ordinateur, et je profite donc de cet article pour le partager avec vous.

Il s’agit de deux scripts Windows, écrits dans un langage qu’on appelle VBScript. C’est comme si on avait écrit un mini-programme mais celui-ci n’est pas compilé en binaire, il est simplement lu ligne par ligne.

Bloquer un site web

Voici le script permettant de bloquer un site web (le fichier doit contenir l’extension .vbs (pour VBScript) :

If Not WScript.Arguments.Named.Exists("elevate") Then
  CreateObject("Shell.Application").ShellExecute WScript.FullName _
    , WScript.ScriptFullName & " /elevate", "", "runas", 1
  WScript.Quit
End If
dim Fso,f
Dim rep,label,titre,defaut
label="Entrez dans le champ ci-dessous le site que vous voulez bloquer. Exemple www.site.com"
defaut=""
titre="Bloquer un site web"
rep=InputBox(label,titre,defaut)
Set Fso = CreateObject("Scripting.FileSystemObject")
sys32=Fso.GetSpecialFolder(1)
Set f = fso.OpenTextFile(sys32+"driversetchosts", 8)
if rep="" then Cleanup
f.Write vbnewline
f.Write "127.0.0.1 " &rep

Sub Cleanup()
Set FSO = Nothing
WScript.Quit
End Sub

Vous pouvez directement télécharger le script ici.

Une boîte de dialogue vous demandera de donner une adresse web (ou une adresse IP), et utiliser le fichier hosts de Windows pour bloquer complètement le site web.

Débloquer un site web

Nous faisons à présent l’opération inverse, nous supprimons le site bloqué du fichier host :

If Not WScript.Arguments.Named.Exists("elevate") Then
  CreateObject("Shell.Application").ShellExecute WScript.FullName _
    , WScript.ScriptFullName & " /elevate", "", "runas", 1
  WScript.Quit
End If
dim Fso
Dim rep,label,titre,defaut
label="Entrez dans le champ ci-dessous le site que vous voulez débloquer"
defaut=""
titre="Débloquer un site web"
rep=LCase(InputBox(label,titre,defaut))
Set Fso = CreateObject("Scripting.FileSystemObject")
sys32=Fso.GetSpecialFolder(1)
Set R = Fso.OpenTextFile(sys32 & "driversetchosts", 1)
temp=LCase(R.readall)
R.close
trouver=InStr(temp,rep)
If trouver=0 Then
    MsgBox "Le site est déjà débloqué"
Else
    temp=Replace(temp,rep,"localhost")
    Set W = Fso.CreateTextFile(sys32 & "driversetchosts", True)
    W.Write temp
    W.close
End If

Vous pouvez directement télécharger le script ici.

Une boîte de dialogue vous demandera à nouveau un site ou une adresse IP, qui sera cette fois-ci à débloquer.

Note : Ces scripts n’ont rien de révolutionnaire, plusieurs autres programmes vous permettent de bloquer les sites de façon encore plus souple. Ici il s’agit non seulement d’avoir un rapide script sous la main mais surtout de comprendre comment le blocage de site peut se faire.

Vous trouverez beaucoup de ressources autour des VBScripts sur Internet, comme le site suivant, mais attention, des programmes malveillants peuvent aussi être écrits en VBScript, donc si vous ne savez pas ce que fait exactement un code, ne l’exécutez pas. Pour rappel, vous pouvez lire le code du fichier en faisant un clic droit dessus, puis en cliquant sur « Modifier ».

 

Télécharger tous les raccourcis dans une seule archive

Je vous ai préparé une archive complète reprenant tout ce que nous avons vu dans cet article (avec quelques autres raccourcis bonus). Vous pouvez la télécharger ici: Tous les raccourcis.

Si vous souhaitez voir la commande utilisée avant de cliquer sur un raccourci, vous pouvez faire un clic droit dessus puis sélectionner « Propriétés ».

 

Dernière note

Il existe beaucoup d’autres raccourcis, et potentiellement une infinité car n’importe quel programme Windows peut-être lancé via un raccourci. Nous avons vu comment tout au début de l’article avec l’exemple de Firefox. J’ai donc fait un tri et choisi les raccourcis parmi les plus utiles, mais si vous souhaitez en créer vous-même, vous pouvez vous rendre sur le site de Microsoft (ou ailleurs) pour en trouver d’autres.

9 Commentaires

  1. Schwarzer a écrit:

    Un article bien pratique, merci Michel.

  2. Arnaud Kibeng a écrit:

    Merci bien

  3. super article comme d’habitude

    Merci Michel

  4. rodrigues a écrit:

    merci trop bon

  5. Bonjour tout le monde !

    Pour le plaisir de faire plaisir, voici une modeste contribution qui me rappelle au passage quelques bons vieux souvenirs « Batch » 🙂

    Pour ceux et celles qui ont l’intention notamment d’utiliser des raccourcis sur leur Bureau à partir d’un compte Utilisateur Windows sans droits Administrateur (compte Standard), vous pouvez comme l’a évoqué Michel dans ce superbe article créer vos propres raccourcis sous forme de scripts batch Windows. Vous ouvrez un Bloc-Notes classique et vous écrivez vos lignes de commande (raccourcis), en voici quelques exemples ci-dessous. Ensuite il vous suffit simplement d’enregistrer vos raccourcis (fichiers Bloc-Notes), voici un exemple pour la première ligne ci-dessous en incluant les guillemets dans le nom du fichier (Bloc-Notes): « services.bat »

    runas /profile /user:LeBlogDuHacker\Administrateur /savecred « mmc %windir%\System32\services.msc »

    runas /profile /user:LeBlogDuHacker\Administrateur /savecred cmd

    runas /profile /user:LeBlogDuHacker\Administrateur /savecred « cmd.exe /k ipconfig.exe »

    runas /profile /user:LeBlogDuHacker\Administrateur /savecred « cmd.exe /k control printers »

    Les deux exemples suivants font appel à des commandes ‘.cpl ‘. Le plus judicieux est de créer un second fichier texte (Bloc-Notes) dans un répertoire dédié, ici C:\batch et d’y écrire (ici) la commande sysdm.cpl ou firewall.cpl. Chaque commande possédera donc son propre fichier (raccourci de son script batch Windows) qui sera enregistré avec comme nom de fichier (ici) « sysdm.bat » et « firewall.bat » guillemets inclus dans le champ « Nom du fichier »:

    runas /profile /user:LeBlogDuHacker\Administrateur /savecred C:\batch\sysdm.bat

    runas /profile /user:LeBlogDuHacker\Administrateur /savecred C:\batch\firewall.bat

    A noter que les seules informations que vous devrez ajuster dans ces lignes de commande sont « LeBlogDuHacker » (nom de l’ordinateur), le nom du répertoire sur le disque dur « C:\batch\ » et le nom du fichier texte (ici: sysdm.bat , firewall.bat). Si vous ne connaissez pas le nom de votre ordinateur, vous pouvez utiliser dans un invite de commandes Windows (cmd) la commande: HOSTNAME 🙂

    L’avantage de ces raccourcis enregistrés dans un fichier texte (batch Windows) est de rester sur votre compte « Standard » Windows (sans droits Administrateur) et vous éviter de saisir à chaque fois le mot de passe de votre compte Administrateur à chaque commande exécutée. Le raccourci vous demandera votre mot de passe Administrateur une seule et unique fois, puis l’enregistrera (cachera) dans un registre spécifique Windows.

    Bon week-end!
    A+!

    Diki

    • Bonjour Diki et un gros merci pour cette contribution de taille !
      En effet, l’article permet de rebondir sur les scripts batch Windows dont tu as très bien fait l’introduction.
      Merci encore et excellent week-end !

  6. Salut Michel !

    vraiment pratique cet article sur les raccourcis windows !

Laisser un commentaire

Lire plus :
chantage webcam virtual cam whore vcw
Chantage WebCam et Virtual Cam Whore

Dans l'article d’aujourd’hui, je vais une nouvelle fois vous sensibiliser sur quelque chose de très important. En effet, une fois...

Fermer