Le Meilleur logiciel de contrôle parental pour Android, Windows, iOS, Mac

  1. Accueil
  2. Sécurité Informatique
  3. Le Meilleur logiciel de contrôle parental pour Android, Windows, iOS, Mac

J’avais créé un article au sujet des logiciels de contrôle parental l’année dernière, en parlant plus particulièrement des offres souvent proposées par défaut par les FAI. Vous pouvez d’ailleurs retrouver l’article à cette adresse.

Dans l’article d’aujourd’hui, je souhaite faire le focus sur un logiciel en particulier, lui-aussi déjà cité. J’ai nommé Qustodio ! J’ai profité de la mise en place de celui-ci sur les périphériques d’un ami pour le tester en détail afin de proposer à tous les parents de nos jours un tutoriel de mise en place simple, complet, précis et en français sur Qustodio.

Avant de commencer, qu’est-ce que « Qustodio » ?

Qustodio (prononcez « Coustodio ») vient de l’espagnol « custodiar » que l’on peut traduire par « veiller sur ». En l’occurrence, veiller sur les enfants en surveillant leur activité et en les protégeant ainsi contre des individus, applications ou sites malveillants. N’oublions pas que la sécurité informatique concerne tout le monde et SURTOUT les plus démunis qui ne sont pas prêts à faire face aux arnaques qui pullulent sur Internet. Cela vous concerne d’autant plus que les périphériques utilisés par vos enfants sont potentiellement les vôtres également avec tout ce que cela implique en cas de piratage

Je suis naturellement tombé sur cet outil par une recherche Google, il se proclame « meilleur logiciel de contrôle parental », et nous allons donc le vérifier dans ce test.

Qustodio peut être installé sur smartphones, tablettes, ordinateurs peu importe les systèmes (Windows, Mac, Android ou iOS, voire même Kindle). Il vous permet également de surveiller un ou plusieurs enfants, et vous pourrez à tout moment interagir avec les différents paramètres/blocages via votre propre périphérique ou via le site web directement.

Configuration et installation du logiciel de contrôle parental Qustodio

Lorsqu’on parle de logiciel de contrôle parental, on s’attend naturellement à télécharger un logiciel complet sur son PC/smartphone, mais la mise en place et les configurations de Qustodio se font en fait en ligne  (notamment) après avoir créé un compte parent ici. On vous demandera d’ajouter le premier enfant à surveiller/protéger (vous pouvez également lui associer un avatar) :

Vous aurez ensuite besoin de télécharger le logiciel Qustodio sur le(s) périphérique(s) de votre enfant. Bien entendu, il faudra qu’il soit coopérant… ou le faire en douce, mais ça c’est vous qui voyez 😉 :

Nous décidons dans cet exemple d’installer Qustodio sur le smartphone de l’enfant. Pour se faire, il suffit de télécharger l’application officielle via https://www.qustodio.com/downloads ou directement via Google Play (Android) et l’App Store (iOS). Choisissez ensuite « J’ai un compte parent » pour vous connecter à votre compte Qustodio et continuer la mise en place :

Vous pourrez bien entendu surveiller à partir de votre propre smartphone (dans ce cas il vous faut aussi télécharger l’application et choisir « Mon appareil » dans la capture d’écran ci-dessus. Mais même si vous n’avez pas de smartphone, vous pourrez toujours surveiller l’activité via le site.

Vous pouvez à présent donner un nom au périphérique et sélectionner quel enfant l’utilisera :

Vient ensuite le moment où vous aurez besoin d’accepter plusieurs autorisations, notamment pour autoriser la surveillance globale du smartphone mais aussi pour éviter la désinstallation de l’application :

Si jamais une désinstallation est initiée, un e-mail sera envoyé et votre mot de passe parent sera demandé :

Une fois la configuration terminée, vous aurez un message similaire à celui-ci sur Qustodio.com :

Mais nous allons encore faire des manipulations supplémentaires pour protéger également l’ordinateur de l’enfant. Pour cela vous pouvez à tout moment ajouter des appareils en cliquant sur « AJOUTER UN APPAREIL » dans votre tableau de bord :

Je vous guide rapidement dans l’installation du programme Qustodio sur ordinateur (Windows). Il faut d’abord le télécharger via le site officiel) puis vous connecter à votre compte parent :

logiciel de contrôle parental qustodio

Donnez ensuite un nom à l’appareil et choisissez un enfant qui en est l’utilisateur :

C’est tout, une notification s’affichera en bas à droite de l’écran, et une icône sera présente dans la barre des tâches avec quelques fonctionnalités basiques. Note : vous pouvez bien sûr vous connecter d’abord sur un compte utilisateur Windows restreint et destiné à votre enfant uniquement, puis installer l’application grâce à votre compte Windows administrateur.

Surveiller votre ou vos enfant(s) avec Qustodio

L’installation est terminée ! Elle est rapide et agréablement simple d’utilisation avec des explications que l’on vous fournit à chaque étape.

Vous pourrez dès lors commencer à surveiller vos enfants en temps réel et à configurer des paramètres supplémentaires au besoin. Voici à quoi ressemblera votre interface parent standard (Note en passant : l’interface du site ou de l’application est susceptible de changer avec le temps, mais les fonctionnalités devraient rester identiques, je mettrai le tutoriel à jour si besoin)

qustodio en ligne

Vous y verrez non seulement les sites visités par votre enfant, mais également le périphérique concerné par l’action et la durée de celle-ci.

Voici l’écran « Résumé de l’activité » :

L’interface est très simple, avec un affichage par jour, mais aussi depuis votre dernière visite de façon à avoir un aperçu rapide et efficace des dernières activités de vos enfants.

Nous allons désormais voir d’autres fonctionnalités plus avancées vous permettant de surveiller et de protéger encore mieux vos enfants. Tout d’abord, vous pouvez mettre en place la surveillance de l’activité sociale. Techniquement, il s’agit de connecter le compte Facebook de votre enfant à Qustodio. Pour cela, il faut d’abord activer cette protection :

Vous devrez ensuite déconnecter et reconnecter votre enfant de Facebook. Ce qui aura pour effet de générer un message spécifique ainsi qu’une demande d’autorisation d’application :

Diverses activités sur Facebook apparaîtront dès lors dans la partie « Activité sociale », notamment les messages échangés avec d’autres personnes.

Vous pouvez enfin mettre en place plusieurs blocages. Par exemple de catégories de sites internet :

Ou des applications données sur smartphone :

Le blocage est précis, souple et rapide à mettre en place. Vous pouvez cliquer sur les divers éléments proposés/visités pour les bloquer ou les autoriser :

Les blocages ensuite pris en compte sont effectifs sur tous les périphériques concernés. Voici par exemple le blocage de Facebook.com qui affiche le message suivant :

À propos des sites visités, il arrive que vous ne les connaissiez pas tous et ne sachiez donc pas s’ils sont de confiance ou non. Pour cela, Qustodio a aussi prévu le coup on vous proposant un petit résumé des sites visités (via Web of Trust) :

Les règles sont vraiment complètes, vous pouvez également mettre en place des limites d’utilisation. Par exemple pour fixer une limite d’utilisation quotidienne (ou par heure), ou bloquer complètement l’accès à Internet ou au smartphone (ça sent la bonne punition !).

La géolocalisation est aussi disponible pour les éventuels aventuriers (ou fugueurs) :

Et dans le cas où il y aura un problème urgent, Qustodio propose le bouton de panique. Ce dernier, uniquement disponible sur Android permet d’envoyer automatiquement un message à des personnes de confiance en cas de souci :

Et pour finir, je n’aurais pas pu faire un test complet sans essayer de désinstaller l’application en me faisant passer pour un enfant malin qui aurait voulu échapper à la surveillance de ses parents.

… mais visiblement Qustodio ne se laisse pas faire ! Voici l’e-mail reçu dans la foulée :

 

Conclusion sur Qustodio et pourquoi il remplit entièrement son rôle

N’ayant testé beaucoup de logiciels de contrôle parental, je ne me permettrai pas de dire qu’il est meilleur que tous les autres, mais c’est un outil complet, certainement compétitif, facile d’utilisation et que je recommande désormais.

Si vous ne l’avez pas encore téléchargé, vous pouvez le faire dès maintenant. Vous pouvez l’utiliser GRATUITEMENT, même si la version premium donne l’accès à toutes les fonctionnalités (vous pouvez aussi la tester gratuitement comme je l’ai fait).

N’hésitez pas si vous avez des questions.

5 Commentaires. En écrire un nouveau

  • Merci pour cet article, ce que je n’ai vu que je voulais savoir comment est ce que le logiciel se comporte lorsque l’enfant modifie son compte à l’insu des parents!

    Répondre
    • Bonjour, l’enfant n’a pas de compte Qustodio et n’a donc pas d’identifiants pour pouvoir changer des paramètres. Il peut essayer de supprimer le logiciel mais cette action lancera une alerte et/ou sera tout bonnement bloquée. Je ne sais pas si cela répond bien à votre question ? Amicalement.

      Répondre
  • L’application utilise malheureusement beaucoup de batterie.

    Répondre
  • Je ne recommande pas qustodio. Sur Android, l’appli était régulièrement désactivée. Des applications comme la Météo consomme du temps. Régulièrement, ma fille est bloquée alors qu’il lui reste du temps. Dernière en date : elle avait consommé 2h15 et un message lui indique qu’elle est bloquée car il ne lui reste plus que 24h00. Le paramétrage n’est pas clair.

    Répondre
  • Bonjour,

    ce petit mot pour signaler que mon enfant de 11 ans inactive puis désinstalle Qustodio (premium) sans difficulté sur les plateformes Android et Windows 10 en quelques secondes, ceci sans connaître le mot de passe bien sûr. Là je viens à nouveau de lui confisquer son téléphone et son ordinateur pour trois jours en guise de punition. Je suis à la recherche d’un autre logiciel plus sécurisé. Amicalement

    Répondre

Laisser un commentaire

Menu
More in Sécurité Informatique, Détection de Piratages, Outils et Systèmes, Tutoriels Divers
Partagez vos fichiers dans le Cloud avec un maximum de sécurité (Boxcryptor + pCloud)

L'article d'aujourd'hui fait suite à l'article expliquant ce qu'est le Cloud que vous pouvez lire si besoin en guise d'introduction. Nous allons maintenant donner des...

Close