Nous avons vu dans plusieurs articles précédents ce qu’est un hacker et ce que sont ses motivations. Nous verrons à présent les étapes à suivre pour devenir un hacker.

Au sens éthique du terme, bien entendu.

Devenir un hacker étape par étape

Nouveau : voici les vidéos dédiées :

Quelles études faire pour devenir un hacker ?

En commençant par se poser la question « faut-il faire des études pour devenir hacker ? » on se rend compte que beaucoup de « hackers » connus sont sortis de l’école sans un quelconque diplôme.

On notera que Bill Gates, Steve Jobs, Mark Zuckerberg entre autres ont tous quitté l’université sans aller jusqu’au bout.devenir un hacker

Certains diront qu’il s’agit d’exceptions ou qu’ils ne sont pas forcément des hackers purs et durs, et c’est peut-être le cas.

Mais aujourd’hui, les entreprises elles-mêmes ont compris que le diplôme ne fait pas tout en cybersécurité, et se mettent à le spécifier dans les profils recherchés :

devenir hacker sans diplome


Vous observez qu’il ne s’agit pas là de stages de découvertes mais de postes de haut niveaux, type ingénieur et on a même « Expert cybersécurité ».

Alors certes « autodidacte » ne signifie pas qu’on peut prétendre à un poste sans compétences.

Mais cela montre que la qualité d’un hacker peut se prouver par autre chose que le diplôme, et qu’il n’y a donc pas forcément besoin de faire des études universitaires pour cela.

Cela donne notamment une chance aux personnes en reconversion professionnelle et à celles et ceux qui n’ont pas poursuivi leurs études.

Et c’est une excellente nouvelle que de voir cela.

Notamment car j’ai moi-même suivi des cours jusqu’en BAC + 5 d’informatique (réseau) sans avoir de leçons de cybersécurité.

Suis-je donc plus apte que d’autres à postuler juste parce que je peux dire « BAC + 5 » sur mon CV ?

« Devenir un hacker : bac+5 ou autodidacte ? »Cliquez pour tweeterPartager sur FacebookPartager sur LinkedIn

En réalité, un hacker apprend beaucoup « sur le tas », en autodidacte. Parce qu’il DOIT le faire comme l’exige le domaine.

L’autodidaxie doit être considérée comme une compétence. Celui ou celle qui n’apprend pas sur le long terme sera perdu(e).

Et par cette occasion, j’en profite pour vous annoncer que vous pouvez obtenir des certifications en cybersécurité (100% finançables) pour booster davantage votre employabilité grâce à des formations cybersécurité certifiantes.

Je vous propose également une vidéo pour faire carrière en cybersécurité qui vous montre davantage d’astuces (hors diplômes) :

Quel métier pour être hacker ?

Être Hacker n’est pas un métier, c’est une qualification qu’on peut recevoir ou se donner.

Le terme hacker regroupe en effet beaucoup de termes dont « Responsable en sécurité informatique », « pentesteur », « consultant sécurité », ou encore « Administrateur système et sécurité ». Un programmeur est souvent aussi considéré comme un hacker selon ce qu’il fait.

On a parlé du fait qu’un bac + 5 en général n’est pas forcément requis.

Mais un hacker éthique en poste (qui cherche les failles dans les systèmes des entreprises afin de les sécuriser) ne détient finalement pas toujours de diplôme spécialisé, même s’il a un BAC + 5.

Le sondage de l’ANSSI sur les profils de la cybersécurité le démontre sur le terrain, avec seulement 46,6% des profils possédant un diplôme spécialisé.

Voilà la réalité.

Je suis très déçu par les retours que certains d’entres-vous m’ont fait, m’indiquant qu’on leur a dit, je cite :

« On ne peut pas travailler dans la cybersécurité sans diplôme »

et pire :

« Cela peut être préjudiciable par la loi, comme un médecin exerçant sans diplôme »

Peut-être que des habilitations type « secret défense » sont bel et bien requises dans des postes spécifiques. Mais vous dire que ce n’est pas possible de faire carrière en général sous ce prétexte, c’est vous mentir pour vous décourager et pour vous faire abandonner vos objectifs.

Quelle école faire pour devenir hacker ?

Un petit mot pour celles et ceux qui ont encore l’occasion de poursuivre leurs études et de passer un diplôme spécialisé dans la cybersécurité.

Car même si j’indique depuis le début de l’article que le diplôme n’est pas requis, n’en ayant moi-même pas, il ne faut pas pour autant penser qu’il est inutile, loin de là.

Évidemment que cela reste une voie royale et plébiscitée par beaucoup d’entreprises.

Finalement quel est le but pour une entreprise ? C’est de recruter le bon candidat : celui qui a les compétences. Et comment donc les prouver ?

  • Eh bien par les diplômes…
  • ou les projets personnels (autodidacte)
  • ou les certifications professionnelles

Chaque point est aussi important que les autres, et ils sont cumulables.

Malheureusement, n’ayant moi-même pas fait d’école spécialisée, je ne saurais pas quoi vous recommander. Je vous propose plutôt de vous adresser à des sites spécialisés sur l’orientation post bac.

Je vous propose cependant de bien prendre en compte ma remarque sur le fait d’apprendre en dehors du cursus qui vous donnera systématiquement un avantage sur les autres.

Par où commencer pour devenir hacker ?

On vient de le voir, le but final est de pouvoir prouver des compétences.

Mais pour cela, il faut d’abord posséder les compétences requises.

Quel langage de programmation apprendre ?

Premier pilier qui nous vient à l’esprit : La programmation.

Faut-il apprendre à programmer pour devenir hacker ?

Oui et non. Certains diront qu’il faut commencer par apprendre le langage HTML. Je trouve ça plutôt inutile.

Il faut certes apprendre à programmer, mais le langage de départ dépend de VOS buts, pas de la personne à qui vous posez la question.

Le meilleur langage à apprendre est par défaut celui qui est le plus demandé dans les offres d’emploi visée.

Voici la vraie réponse.

Et si vous ne cherchez pas de travail, basez vous tout de même dessus car cela reflète la réalité du marché.

À titre d’exemple, Python, C++ et Java arrivent souvent en tête. Les langages web également (PHP, JS).

Je ne connais pas personnellement tous ces langages, mais pour les avoir tous essayés, Python est de loin le plus simple et souple.

Voici directement des ressources à ce sujet :

Ce n’est pas un tarif au rabais, mais c’est un contenu qui vous garantit un meilleur futur professionnel, un accès à un support et des mises à jour dans le temps.

Faut-il apprendre les réseaux pour le Hacking ?

Deuxième pilier fondamental, lui-aussi quasiment indispensable tant les offres d’emploi le mentionnent : les réseaux informatiques.

Apprendre les réseaux informatiques est fondamental pour un hacker. Plus particulièrement le modèle TCP/IP, les protocoles, le routage, les aspects sécuritaires (Wifi, VPN, IPsec, etc).

Je vous fais la même remarque que pour la programmation : par quoi commencer en réseaux dépend à la fois de vos buts et des offres d’emploi.

Dans ces dernières, vous trouverez souvent les prérequis suivants : détection d’intrusions réseaux (HIDS, NIDS), sécurité wifi,  MPLS, VPN, Firewall, VLAN, Cloud et CISCO.

Ces technologies doivent vous dire quelque chose si vous souhaitez travailler dans la sécurité réseau.

Voici à nouveau mon cours dédié à la sécurité réseau pour le hacking éthique.

Quelles autres compétences faut-il posséder ?

Il faut naturellement être polyvalent(e) et capable de monter en compétences sur d’autres points :

  • Systèmes Linux
  • Failles web
  • Ingénierie sociale
  • Et j’en passe beaucoup

Vous voyez là que le domaine est très large et que l’apprendre en entier prend tout une vie (ou deux).

C’est pour cela que je répète qu’il vaut mieux vous spécialiser dans l’un ou plusieurs des sous domaines du hacking/de la cybersécurité.

Les hackers utilisent généralement des distributions et programmes open source, ils aident les internautes et rédigent des articles pour mieux se protéger, dialoguer sur des failles, etc.

Un hacker sait utiliser Google, il sait donc trouver des informations, bien que des formations complètes puissent lui faciliter grandement la tâche.

Enfin, le hacker connaît un minimum l’anglais.

Voici la vidéo où j’ai analysé 100 offres d’emploi en cybersécurité pour vous :

Comment s’entraîner pour améliorer ses compétences en hacking ?

Il existe des jeux, des plateformes et autres sites web permettant de s’entraîner légalement.

Beaucoup de challenges sont disponibles sur Internet, et même sur ce site, ce qui donne un aperçu de ses propres capacités.

Voici quelques ressources qui pourraient vous intéresser pour pratiquer :

  • Le fameux HackThisSite, ou encore hackthebox.
  • Les challenges CTF internationaux
  • Des Wargames.
  • Les fameuses conventions en sécurité BlackHat et DefCon.
  • Github (?) sur lequel vous pouvez cloner et participer à des projets open sources.
  • Les plateformes Bug bounty (?) du type YesWeHack ou Hackerone.
  • La sandbox du blog pour voir des failles de façon simulée… et pour le coup vous devriez pouvoir créer vos propres simulations.

Vous pouvez bien entendu vous entraîner sur vos propres sites et serveurs, si vous en avez.

Et vous pouvez enfin poser vos questions et partager vos découvertes en commentaire ou même en article (n’hésitez pas à me contacter). Car n’oublions pas, le partage d’informations et l’entre-aide sont également très importants.

Une certification en cybersécurité / hacking pour la route ?

Les certifications en cybersécurité permettent de « prouver des compétences » dans le domaine. Elles sont utiles pour améliorer votre employabilité.

Étant donné le manque total de certifications françaises dans le domaine depuis des années, le gouvernement à mis en place le compte personnel de formation  (CPF) pour soutenir les formations certifiantes par des incitations financières (financement CPF).

Le centre de formation en cybersécurité Cyberini propose de ce fait des certifications professionnelles en cybersécurité :

  • « Élaborer et mettre en œuvre une démarche de cybersécurité » (reconnue par l’État) en partenariat avec l’École supérieure d’informatique et de commerce.
  • « TOSA Cybersécurité » qui se veut plus générale du point de vue technique, mais plus ciblée que les certifications américaines sur les compétences non techniques : lois, normes, gouvernances, acteurs français et européens, référentiels nationaux,…etc.

Le programme de formation de Cyberini est basé sur les réalités métiers et sur les attentes des recruteurs en France et en Europe. La formation permet à la fois d’acquérir des compétences théoriques fondamentales, mais aussi de pratiquer et notamment de découvrir les tests d’intrusion sur machines virtuelles :

apprendre le hacking en pratique

Tous les métiers informatiques sont concernés par la cybersécurité et par les compétences enseignées.

Plusieurs stagiaires en formation ont trouvé un travail par la suite, vous pouvez visionner les avis et interviews vidéos.

Cyberini propose en exclusivité du contenu supplémentaire à l’issue de la formation pour apprendre tous les détails techniques liés au hacking éthique : sécurité web, sécurité réseau, système, programmation Python (tous les cours cités dans cet article) et bien d’autres pour booster vos compétences dans le domaine bien au delà de la certification.

L’accès se fait à 100% en ligne, à votre rythme, et à vie. Et avec un financement partiel ou total possible.

C’est le point d’entrée tout-en-un pour devenir un hacker et faire carrière dans la cybersécurité.

Alors n’hésitez plus et rejoignez les 40 000 autres étudiants !

114 Commentaires
Cliquez ici pour ajouter un commentaire

  • Salut comment créer mon propre site internet pour publier des documents ou mes recherche en Génie civil à fin de pouvoir faire profiter les autres ? Mais au début sa doit être gratuit mais, avec le temps sa peut devenir payant.Merci d’avance.

    Répondre
  • Comment peut-on évaluer un candidat qui se destine à la sécurité informatique? Merci d’avance…

    Répondre
  • je beson de votre aide pour devenir super

    Répondre
  • je besoin de devenir un genie en securité informatique

    Répondre
  • Le hacking est un talent… un don… désolée pour ceux qui voudraient devenir hacker sur les bancs d’une école! Hackèrement Vôtre! Sophie Léac 😉

    Répondre
    • Bonjour,
      Le hacking n’est certainement pas un don, il s’apprend et s’est toujours appris. C’est tout le contraire, c’est un processus, de la passion et de la pratique. Personne ne nait hacker. Dire que c’est un don est le meilleur moyen de décourager les débutants ! Là où je vous rejoins c’est sur l’école. Mais il n’y a pas que l’école ou un don pour devenir hacker.

      Répondre
      • Je ne suis pas d’accord Michel mais ce n’est pas grave. L’hypothèse reste à infirmer ou confirmer. C’était bien le sujet de ma recherche. J’ai constitué le dossier mais je n’ai pas encore commencé à collecter des fonds pour mener celle-ci. Il y a des doués dans tous les domaines (éloquence, peinture, physique…). Tout le monde apprend. La personne talentueuse aussi… Mais elle présente un petit plus qui fait toute la différence! 😉 Quand les organisations l’auront compris, on aura fait un grand pas! Hackèrement vôtre. Sophie

        Répondre
        • Bonjour Sophie,
          Bien sûr qu’il y a des (sur)doués dans tous les domaines, je suis d’accord avec cela. Mais « être hacker » en lui-même n’est pas un don, car cela signifierait qu’il est inutile de se lancer si l’on n’est pas talentueux ou doué à la base (encore faudrait-il le savoir). Et je pense que beaucoup de « hackers » tels qu’on les connait sont plutôt de « gros geeks » devenus totalement passionnés par ce qu’ils font à un tel point qu’ils passent pour des « anormaux ». Le talent peut s’acquérir et heureusement 🙂

          Répondre
          • Vous savez bien Michel qu’il y a très peu de très bons hackers. Revoyez le débat avec Eric Filiol et Sandro Gaycken (« Les hackers, les nouveaux maîtres du monde ») à 1’30 environ. Et des très doués n’ont pas tous eu la chance d’être recrutés. En France c’est surtout une question de mentalité. C’est un a priori de croire que les hackers sont des « gros geeks ». Ils ont bien souvent une vie sociale plus riche que la moyenne. D’après le chercheur canadien François Gagné, le talent est une alchimie. Je vous mets en lien le schéma (p2)
            https://www.ordrepsy.qc.ca/pdf/PsyQc_Dossier_Dous_Janv05.pdf
            Il n’y a pas modèle plus complet à ce jour 😉

          • Je ne dis pas qu’il y a beaucoup de très bons hackers, je dis simplement qu’il n’y a pas besoin d’être né surdoué pour cela. Et je prends pour référence les dires de Eric Raymond, considéré comme une référence dans le domaine : « and many hackers are in fact nerds » source : catb.org/esr/faqs/hacker-howto.html. Au sens où il y a bien plus de « gros geeks talentueux » que de « hackers nés avec un don ». Ça reste mon avis personnel, inspiré de ce que je lis et vois. Ce que vous dites entretient en fait l’élitisme supposé du domaine à l’origine des pénuries de compétences et finalement des piratages… J’ai pris rapidement connaissance de l’histoire de votre fils arrêté pour piratage et je comprends bien que vous souhaitez le défendre contre ce que vous voyez comme étant des injustices. Il est peut-être surdoué et tant mieux pour lui, mais vraiment je pense que la passion pour le domaine et la ténacité face aux problèmes sont des compétences plus communes chez les hackers.

          • Non ce n’est pas Eric Simon que j’ai cité dans mon dossier de recherche mais Simon Laurent : SIMON, Laurent (2005). Éthique hacker et Management. HEC Montréal, Cahier de recherche n° 05-19, 1-20.
            Hackèrement Vôtre. Sophie

      • Merci Michel de m’avoir donné confiance

        Répondre
    • merci pour ton commentaire mais on peut avoir un don de naissence comme on peut l’aprendre

      Répondre
    • tu dit ce que tu veux c Michel qui a raison.

      Répondre
  • Salut !
    En effet, tu as rempli mes fichiers logs d’erreurs (associées à ton IP) via ton logiciel automatisé. Je possède de plus ton nom, ton prénom et ton adresse e-mail.
    Sais-tu ce que tu risques en faisant cela ? (indice : https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?idSectionTA=LEGISCTA000006149839&cidTexte=LEGITEXT000006070719&dateTexte=20081105)
    Pourquoi m’écrire régulièrement « Revois ton code » sans même me donner un seul détail pour corriger le problème, comme un vrai hacker éthique le ferait ?
    Je n’ai absolument rien contre le fait de signaler des vulnérabilités, à condition qu’elles soient notifiées avant de commencer et signalées dans le seul but d’être corrigées et récompensées éventuellement (cela s’appelle le « responsible disclosure »)
    Toute menace sera prise très au sérieux et les tentatives d’accès frauduleuses seront enregistrées et signalées.
    Merci pour ta compréhension.

    Répondre
  • Il y a une différence entre « le dire vraiment en agissant avec responsabilité » (responsible disclosure) et lancer des « revois ton code » pour faire pression mais sans apporter de solutions concrètes.

    Répondre
  • Bonjour Sophie,

    J’ai lu vos commentaires.. vous avez un façon de voir les choses qui est assez intéressante !
    Personnellement je pense qu’une guerre du numérique en France ne serai pas mortel de mon point de vue. Nous ne sommes peut être pas prêt mais cela ne veut pas dire que nous pouvons y faire face 😉 Enfin bref ce n’est pas le sujet en revanche vous m’avez plutôt l’air d’être quelqu’un de douer dans le monde de l’informatique, enfin c’est ce que vous laisser transparaître dans vos commentaires. J’aimerais bien échanger avec vous dans un contexte plus priver style e-mail ou autres.Si vous êtes asser curieuse ou « curieux » (on ne sait pas 😉 ) du faite que je m’interesse a vos compétence en hacking ! Je pense que nous pourriont avoir un échange assez constructif pour vous comme pour moi, si vous avez bien évidement l’envie et le temps d’honnorer ma requête.

    Mes salutations les plus sincères.
    Haze.

    Répondre
    • Hi Haze, Merci 😉
      Non par contre Haze je suis au niveau O au niveau technique… Vraiment triste de vous décevoir! Par contre je lis beaucoup…normal pour une militante du responsible disclosure! 😉 Je lis un livre alarmant en ce moment : « there will be cybervar! » de Richard Stiennon…À lire impérativement! Nous ne serions absolument prêt à une attaque d’envergure 🙁
      Pour échanger, retrouvez-moi sur les réseaux sociaux… Vous trouverez aisément mon adresse mail 😉 Je pense être assez présente…
      Permettez-moi de vous rappeler la journée mondiale de la sécurité informatique!
      Hackez les entreprises ce jour-là et vous auriez des surprises…
      http://www.agenceecofin.com/securite/3011-2356-journee-mondiale-de-la-securite-informatique
      Le 30 novembre selon le calendrier!…
      Je plaisantais!
      Du fait de cette injonction, je me retrouverais en détention! 🙂
      Car nos politiques n’ont absolument rien compris en la question… leur partie adjacente – la justice – est du coup aussi « demeurée »!
      Hackèrement Vôtre!
      À très bientôt Haze! 😉
      Sophie

      Répondre
    • Désolée pour la faute « prêts »

      Répondre
  • Cogito ergo sum ​​Hacke

    Répondre
  • sophieleacgmailcom
    20 septembre 2016 22 h 37 min

    HACKITO ERGO SUM! vraiment désolée pour la mauvaise expression précédente! 🙁

    Répondre
  • Bonjour Michel,
    Je cite une partie de ton texte : »Pour ceux qui sont intéressés par un parcours de ce type, vous pouvez jeter un œil à la licence pro CDAISI qui est très axée sur la sécurité informatique, bien que d’autres licences/dut/bts d’informatique soient tout aussi compatibles avec la sécurité informatique. »
    Erreur 404 sur le lien, merci de vérifier 😉
    Amicalement,
    Daniel

    Répondre
  • Bonjour, je n’ai que 14 mais ce « métier » me passionne déjà.
    Je l’ai découvert grâce à des aides sur internet après mettre fait boot et ses personnes là ont sût m’aider à mieux protéger mes données.
    Je n’y connais pas grand chose mais vraiment pas grand chose.
    Auriez vous des conseils, des idées pour bien débuter ?
    Cordialement un nouveau.

    Répondre
    • Bonjour Antoine, content de te compter parmi nous. Je peux te proposer l’article suivant qui devrait déjà répondre à tes questions si tu ne l’a pas encore lu : Commencez ici. De manière générale, il faut rester passionné et curieux. Il ne faut pas hésiter à pratiquer même si l’on est sur de rien. Il ne faut pas hésiter à lire non plus tout ce qui peut servir. C’est peut être assez vague, mais je ne pourrais répondre précisément que si la question est elle même précisée. Excellente continuation 🙂

      Répondre
  • Bonjour,comme pour Antoine ce métier m’interesse à l’age de 14 ans. Je voudrais savoir quelles sont les possibilités de formations à partir de la seconde. Je ne sais pas si j’ai les capacités d’exercer ce métier.(passionné en maths mais en informatique je ne sais pas). Ce « métier » est-il selectif?

    Cordialement Prasanaa

    Répondre
  • Bonjour,j’ai 14 ans et suis passionné de hacking.je n’y connait pas grand chose en hacking mais j’aimerais plus me former en hacking. je sollicite toutes personnes soucieux de m’aider a me former en hacking, merci pour votre temps ….

    Répondre
  • Bonjour je me nomme Alvin, je suis Africain d’origine Nigérienne (Niger). Je fais de la programmation avec ( Javascript, HTML, CSS, PHP et Python) . J’ai fait une formation en Informatique en Allemagne que j’ai arrêté il y ‘a deux moi de cela. Au fait j’aimerais bien que tu m’aides à me situer pour que je puisse devenir un Hacker digne de ce nom. Je programme tout le temps et même dans mon sommeil. Je suis amoureux de l’outil informatique.
    J’espère avoir ton aide.
    Bonne journée.

    Répondre
    • Bonjour Alvin !
      Eh bien je pense que tu es déjà bien parti car tu sembles passionné par la programmation et si ta passion s’étend au hacking éthique, tu trouveras ton chemin. L’idéal serait d’essayer de programmer tout en apprenant par exemple comme les système, le réseau et les sites web fonctionnent. Cela te permettra d’étendre tes connaissances en partant de ce que tu aimes et connaît déjà : la programmation. Pour le reste, il n’y a pas une seule façon de devenir hacker, le mieux est de commencer par saisir les concepts, les définition et l’éthique. Ensuite tu peux apprendre les domaines principaux : réseau, système, web, etc…puis éventuellement te spécialiser dans celui que tu préfères.
      À bientôt, bonne journée à toi

      Répondre
  • Bonjour,
    Pour ma part, le hack ma couté 3 mois de prison avec sursis (entrave à un système automatisé de données) + l’amende + dommages et intérêts.
    Cela remonte à 16ans déjà, mais étant fiché au casier n°1 c’est clair c’est terminé pour moi.
    Dommage, mon but n’étant qu’une passion de démontré des failles sur un système soit disant inviolable.
    Donc un conseil faites attention, la passion est une chose, la justice elle ne joue pas.
    Cordialement
    FunHack

    Répondre
    • Bonjour et merci pour ton commentaire. Si tu veux bien, j’aimerais rédiger un article sous forme d’une interview pour raconter un peu ton histoire et avertir le grand public de ce qu’il encoure en s’engageant dans des activités illégales de piratage.
      Serais-tu d’accord ? Si oui tu peux me contacter directement ici : https://www.leblogduhacker.fr/contact
      Cordialement,

      Répondre
  • bonjour! moi c’est Thierry je suis en deuxième année de licence en réseau informatique et je voudrais plus tard être un hacker pour cela je fais beaucoup de recherche la plupart du temps sur Google mais je me rend compte que parfois je ne trouve pas ce que je cherche pouvez vous me donner une meilleure manière de chercher sur Google. merci

    Répondre
  • Salut, J’ai 15 ans et je ne savais pas vraiment quoi faire à par travailler dans l’informatique. Mais c’est grace a micode j’ai decouvert ce métier et c’est ce que j’ai envie de faire. Qui aurait un site sur a me donner pour apprendre les bases?
    Merci d’avance.

    Répondre
    • Sans faire le rabajoie, Micode est enthousiaste et a déjà un certain niveau. Ce qu’on ne voit pas c’est tout le travail qu’il a du fournir pour en arriver là. D’ailleurs si je ne me trompe pas il a été à l’université et vise (ou a visé) donc un BAC+5. Dans le métier de la sécurité informatique, ce qui est le plus facilement pris, c’est un ingénieur avec le permi et à l’aise en anglais.

      Répondre
  • je me nomme eric j’ai 53 ans et je connaît l’informatique depuis 2008 ,j’ai commencé mon apprentissage sous Windows avec une association ou j’ai appris les base,ensuite un collègue de travail m’a fait connaître le G.N.U avec ça j’ai découvert toute ces distribution j’ai démarré avec Mandriva ensuite Ubuntu et la pour un autre ordinateur dont la cart egraphique ne supporte pas les images flottantes du système Ubuntu je tourne avec Mint ,je maîtrise les commandes avec les terminaux je sais désactivé boot sécure etc ,mais j’aimerait encore me perfectionné d’avantage

    Répondre
  • […] sites comme LeBlogDuHacker permettent déjà de comprendre les fondamentaux du hacking éthique (= ne pas lancer une guerre […]

    Répondre
  • Pour apprendre à devenir un hacker éthique, faut apprendre l’éthique :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27%C3%89thique_des_hackers

    Ensuite il faut bien comprendre et s’imprégner du fait que « hack » en anglais signifie « bidouiller » et non « s’introduire », « voler » ou encore « violer une sécurité ».

    Après, comme je l’ai déjà écrit ici :
    https://www.leblogduhacker.fr/lethique-du-hacker/
    il ne faut pas confondre l’éthique, la morale et la légalité… on sait aujourd’hui que malgré qu’il est censé y avoir une sorte de symbiose entre ces trois concepts, ça n’est plus le cas.

    Après pour ce qui est de la technique, je vois beaucoup (trop) de vidéo sur Youtube :
    – « comment hacker un pc » => comprendre que ce titre racoleur veut en réalité dire : « comment s’introduire et voler des informations sur un pc » – ou pire « comment faire planter un pc »
    – « comment hacker un compte facebook » => comprendre « comment voler un identifiant, usurper une personne, violer son intimité et prendre possession de ses données et coordonnées personnelles »

    Pour ce qui est de l’apprentissage en lui même, lorsque j’ai commencé à apprendre de moi même, j’ai eu conseils :
    1- apprends à automatiser = apprends un langage de script
    2- pour automatiser au mieux, tu auras besoin de bien connaitre ton système
    3- quand tu connaitra ton système, tu sauras comment le protéger, le sécuriser, comment contourner certaines restrictions, comment le rendre moins bavard auprès des services de tracking (pubs, microsoft, apple, google, …) et surtout comment le durcir = le rendre moins vulnérable à des attaques inconnues (en se limitant en droit, en limitant les services, avec un parefeu, avec un HIPS, un antivirus, …)
    4- lorsque tu seras à l’aise avec tout ça, il se peut que tu veuilles plus de maitrise sur ton système et donc que tu te tournes vers un OS plus ouvert (Linux, BSD, macOS*, …)

    * : macOS utilise plusieurs composants libres et ouverts (dont son noyau) (cf. opensource.apple.com)

    Quotes :
    « il n’y a pas de meilleur système celui que tu maitrises » – moi
    « rien est impossible… surtout dans un système aussi abstrait et virtuel » – moi
    « si tu te méfies de tout et de tout le monde, c’est de toi dont il faut se méfier » – encore moi

    Répondre
  • Bonjour, je cherche quelqu’un qui peut faire certifier un compte instagram ? Merci en avance 🙂

    Répondre
    • Assassination D'Orange
      15 août 2018 11 h 39 min

      j’ai pas très bien compris. Tu veux qu’on pirate instagram pour te mettre ton compte certifier ? Si c’est cela les hacker ne font pas de choses ainsi… Tu donnes une mauvaise image là…

      Répondre
  • Bonjour, j’ai 15 ans et je suis passionner par le hacking mais j’ai du mal à comprendre les exercices pratiques ( exercices présents sur se site ). C’est Edward Snwoden qui m’a fait découvrir tous se monde de ligne de codes. Même si je pense qu’à mon âge on ne possède pas encore assez de maturité, j’adorais mieux comprendre les scripts et réussir ses exercices pratiques. Je ne connais pas grand chose à par les définitions ( hacker éthique, pirate informatique…).
    Pourrais-je avoir des conseilles à se sujet.
    Cordialement, une personne pas doué

    Répondre
  • coucou
    j’ai 16 ans et je voulais savoir si il y a des personne se connaissant en hacking (éthique bien sur) qui pourrait m’aider a apprendre le hack éthique et le monde de la programmation
    je suis quelqu’un d’assez intéressé pour ce domaine la mais j’ai pas vraiment de compétence la dedans
    donc je voulais savoir si il y avait des cours ou autres en ligne pour apprendre le métier de white hat et de programmeur (histoire que je puisse suivre mes cours et apprendre ces deux domaines en dehors du lycée)
    Axel

    Répondre
  • regarde les base du haching au format pdf pour avoir les base aussi la sécurité informatique . prendre du plaisir à apprendre
    pas à pas tu a tout le temps pour sa regarde comment les hacker font pour utiliser leurs programme et outils? si tu le peut suit
    des court en ligne. tant de faire ce que tu peut apprendre même si tu fait des erreurs c’est pas grave tu en sera plus fort .

    pour plus tard ne pas faire la même erreur si je peut te données un conseil et confiance en toi. tu à 14 ans donc toute
    les chance pour sa pour te former. car le hacking est un mode passionnant. je te souhaite bon courage pour la suite.
    mais fonce si tu aime sa

    Répondre
  • salut michel pour la personne qui pense que beaucoup de hacher ne son pas doué qui fasse un
    test pour faire partie de the scene il va très vite changer d’avis vue le niveaux demandée pour en faire parti
    et le culte du secret qui règne dans ce domaine bien à part des hacker un vrai parcoure d’où combattant pour en faire
    partie car un milieux très peut connu du grand public car les gens qui pense cela bien souvent ne savant pas du tout
    de quoi il parle. car the scene est un milieux bien à part et ne rentre pas qui veut tu doit faire tait preuve
    et du plus ils font des recherche très personnelle sur toi avant d’être accepté il regarde les trace que tu laisse
    sur la toile. tu peut des fois attendre plusieurs mois avant d »être accepté à en faire partie.

    michel tu sait de quoi je parle tu sait bien pourquoi je dit cela the scene sait pas des hacker du dimanche
    vue les chose illégal qui si passe. ?

    Répondre
  • bonne soirée michel pour les gens qui souhaite travailler dans le domaine informatique. est se pose
    la question des étude ou de formations.a faire pour cela . voici une piste qui peut être intéressant de voir.

    vous avez envie de travailler dans le domaine des réseaux informatiques. mais vous n’avez pas suivi le bon
    cursus scolaire pour obtenir un diplôme ?

    ce n’est pas grave ! aujourd’hui grâce aux formations et certificats cisco vous avez la possibilité de faire valoir
    vos connaissances et compétences. que signifie ccna ?

    ccna est le sigle qui signifie cisco certified network associate.

    c’est le premier niveau de certification professionnelle de la société cisco systems reconnaissant le niveau
    de compétence d’une personne dans le domaine des réseaux informatiques.

    cisco a publier des détails d’une révision majeur de sa principale certification.

    certified cisco network associate ccna ainsi que l’introduction d’une nouvelle certification du niveau associé
    cisco certifies entry network technician ccent à l’attention des professionnels travaillant sur des réseaux

    de petites et moyennes tailles.

    la préparation au cursus ccna reste basée sur le suivi de deux cours

    le nouveau ccna couvre plus de sujets liés à la sécurité. le dépannage, le sans-fil.
    la certification ccna validera la capacité à installer, opérer et dépanner un réseau sécurisé. de petite à moyenne taille.

    à quoi ça sert ?

    elle permet d’acquérir les connaissances et compétences de base pour mettre en oeuvre.
    configurer et vérifier les réseaux locaux.

    elle permet de comprendre l’architecture, la structure et les fonctions nécessaires pour prendre en charge
    aussi bien les opérations des grandes entreprises que celles de petites startup.

    c’est le premier cours d’une série de 2 qui vous prépare à des postes de débutants dans le domaine des réseaux
    bien sûr vous avez la possibilité de monter de niveau au fur et à mesure.

    il existe plusieurs niveau de certification chez cisco pour ceux qui veulent évoluer.
    petit exemple.

    ccnp. ccdp. ccsp. ccip. et ccvp professional.

    ce sont des certification de niveau professionnel.

    chacun de ces certificat correspond à un parcours

    par exemple ccnp pour le network ccdp pour le design ccsp pour le service.

    ccie ccde expert

    accessible pour les gens voulant se certifier comme expert .

    bien sûr d’autre piste peuvent être envisager. suivent les formations école et autres.
    mais toujours bon dit voir de plus près dés fois que.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Menu