La eSim, ou la carte Sim virtuelle débarque dans vos smartphones

  1. Accueil
  2. La eSim, ou la carte Sim virtuelle débarque dans vos smartphones

L’utilisation des téléphones mobiles continue d’évoluer sans cesse. Si aux débuts de la téléphonie, les appels pouvaient être passés à partir d’un téléphone à impulsions électrique, dorénavant, la technologie a permis la création des cartes Sim et puces sans fil pour se connecter à distance aux réseaux des opérateurs. La carte Sim (Subscriber identity Mobile) est une petite puce qui peut être introduite dans les téléphones mobiles. Et grâce à cette dernière, son propriétaire peut s’abonner à des offres mobiles d’un opérateur, et stocker des informations appartenant au propriétaire comme ses contacts par exemple.

Au tout début de sa création, cette carte avait un format plus grand qu’aujourd’hui. Ce n’est que récemment que les spécialistes ont décidé de le rétrécir petit à petit en créant des versions moins imposantes. Tout d’abord, la Mini-Sim, puis la Macro-Sim, et enfin la version Nano-Sim qui est la plus petite, et cela, afin de réduire leur place dans un téléphone mobile. Or, avec l’avancée technologique à laquelle le monde fait face, c’est-à-dire la numérisation, les opérateurs ont décidé de créer l’e-Sim ou bien la carte Sim virtuelle. L’e-Sim qui peut aussi être appelé Sim embarqué ou Sim intégré, qui fait partie de la révolution technologique de l’année 2019, mais qui est encore en phase de découverte.

Tous les opérateurs ne proposent pas encore l’e-Sim à leurs clients. Pour trouver un opérateur et un forfait mobile compatible, vous pouvez utiliser un comparateur de forfaits mobile.

Fonctionnement et caractéristique de l’eSim

Afin de dématérialiser les cartes Sim, la création de l’eSim ou la carte Sim virtuelle est la meilleure approche dans cette démarche. Tout d’abord, l’eSim est une puce qui est directement intégrée dans le téléphone mobile dès sa fabrication en usine. À part la miniaturisation de la carte Sim, il est tout aussi important de savoir que cette nouvelle technologie a été conçue aussi pour offrir aux autres appareils connectés un accès à Internet. Les Smart Watch d’Apple et Samsung furent les premiers objets connectés grand public à en bénéficier. Ainsi, grâce à cette nouvelle forme de carte dématérialisée de carte Sim, ces objets peuvent accéder à Internet sans avoir besoin d’une connexion Bluetooth ou de réseau Wi-Fi.

Du côté des smartphones, l’e-Sim n’est encore disponible que sur quelques appareils derniers cris d’Android plus spécialement de la marque Google, et pour Apple, disponible sur les dernières générations commençant par l’IPhone Xr. Par ailleurs, l’eSim peut être activée directement en choisissant un forfait mobile qui s’adapte à cette fonctionnalité. En somme, il faudra choisir un opérateur qui propose une offre compatible avec l’utilisation de l’eSim. Dès lors, l’eSim sera connectée au réseau de l’opérateur et pourra fonctionner normalement comme une carte Sim normale. Attention cependant à vos factures, les opérateurs facturent bien souvent cette option en supplément (entre 5 et 20€). Une abbé ration quand on sait que cette technologie permet de s’affranchir des couts de fabrication et d’envoi de la carte Sim… Mais les opérateurs le savent : l’eSim facilite le changement d’opérateur, et ils veulent vous le faire payer !

Les avantages de l’arrivée de l’eSim

L’apparition de l’eSim dans l’univers de la technologie apporte un grand changement, que ce soit pour les opérateurs mobiles, ou bien pour les consommateurs. En premier lieu, l’arrivée de l’eSim permettra une nouvelle avancée technologique pour les fabricants de téléphone mobile. Cela signifie en effet, que les constructeurs n’auront plus à se soucier de l’emplacement de la carte Sim, ce qui en découlera ensuite par de nouveaux designs de smartphone à l’avenir. Cela vaut aussi pour les objets connectés (comme le Smart Watch), car ils sont de petites tailles et ne peuvent accueillir de place pour les cartes Sim. De plus, l’existence de la carte eSim permettra aux clients d’économiser de l’argent à terme, car les cartes Sim physiques sont aussi facturées par les opérateurs. Pour ce dernier point, il faudra attendre qu’un opérateur la propose gratuitement afin que les autres emboitent le pas.

En second lieu, et le principal avantage de cette nouvelle carte pour les utilisateurs : le changement de forfait. Dans de nombreux cas, la carte eSim offre désormais plusieurs possibilités aux consommateurs. En guise d’exemple, si auparavant un client changeait de carte Sim tous les 6 ou 12 mois, avec la eSim, ce n’est plus nécessaire. Avec les fonctionnalités de celle-ci, les informations que vous avez stockées dans vos anciennes cartes seront téléchargées dans la nouvelle eSim de votre smartphone. Et si vous avez souscrit à un forfait spécifique d’un opérateur mobile sur votre ancienne carte Sim, vous pouvez encore en bénéficier sur l’eSim.

D’autre part, si vous avez besoin de changer d’opérateur, il suffit de souscrire à un autre opérateur qui propose aussi un forfait spécifique pour l’eSim. D’ailleurs, l’eSim peut aussi être multi-opérateurs, ce qui signifie que le propriétaire pourra avoir sur son eSim plusieurs forfaits mobiles à la fois, de différents opérateurs. Pratique, n’est-ce pas ? Oubliez les smartphones double-sim, bienvenue dans l’ère de la carte sim virtuelle !

 

Pour conclure sur la carte Sim virtuelle

Comme l’avancée de la technologie nous permet toujours de profiter de quelque chose de nouveau, il est certain que la eSim pourra satisfaire un grand nombre d’utilisateurs. Sur de nombreux aspects, l’arrivée de cet eSim apporte à coup sûr une nouvelle approche dans le domaine de la téléphonie mobile. Que ce soit au niveau du design des smartphones à venir, des types d’abonnements, etc. Le seul inconvénient pour l’instant est bien évidemment le fait que cette technologie ne soit pas encore très rependue en France (les opérateurs sont encore frileux. Free Mobile a pour sa part fait savoir que ça ne l’intéressait pas). Il faudrait donc attendre encore un peu avant de pouvoir bénéficier pleinement de cette nouvelle technologie.

Menu