Comment mieux se défendre face à une cyber-menace ?

  1. Accueil
  2. Comment mieux se défendre face à une cyber-menace ?

Article invité de Marie Z.

Une cyber-menace est avant tout technologique pensez-vous… Systèmes vulnérables, virus agressifs, malwares, ransomwares et autres trojans : tant de noms qui déclenchent aussi bien la peur bleue que l’écran de la même couleur.

Pourtant la cyber-menace possède aussi une dimension humaine : mots de passe simplissimes, ouverture de pièces jointes sans contrôle ou autre connexion plus ou moins sécurisée ! Et si la technologie peut toujours être corrigée, améliorée, mise à jour, l’homme a la fâcheuse tendance à refaire les mêmes erreurs…

Voici quelques conseils pour cesser d’être soi-même son pire ennemi en matière de cyber-sécurité.

Back Up et logiciel de récupération : c’est impératif !

Contre les ransomwares très en vogue, la meilleure défense, c’est la back up. Back up de l’ordinateur, du smartphone, de la tablette : tout doit être sauvegardé. Au moins à deux endroits différents et d’une façon durable. C’est-à-dire une façon qui vous permette de récupérer vos données aisément, même en cas de scénario catastrophe. Préférez les périphériques externes encryptés que vous stockez pour chacun dans des lieux distincts.

Faute de back up effective au moment de l’attaque, vous n’êtes cependant pas à terre. En effet, vous pouvez encore récupérer vos données grâce à un logiciel de récupération disque dur endommagé ou pour carte sd endommagée. EaseUs Data Recovery Wizard Free est la solution freeware à privilégier pour ce genre d’opérations de secours.

Avis de transparence : EaseUs m’a contacté pour la rédaction de cet article. Libre à vous de le choisir ou non, cela ne change en rien le contenu de cet article.

Mise à jour obligatoire !

Beaucoup rechignent à les faire. Et il vrai que certaines mises à jour ont, dès leur apparition, une mauvaise réputation qui les précède. Cependant, outre qu’un logiciel doit nécessairement évoluer avec son environnement, de nouvelles failles peuvent être découvertes grâce aux usages et menacer la sûreté des machines et des données personnelles de leur utilisateur.

En clair, un logiciel sans mise à jour est un logiciel à risque. Et ne pas faire la mise à jour de vos logiciels génère des vulnérabilités qui peuvent être exploitées par les cyber-attaques. Il n’est donc jamais trop tôt pour installer une mise à jour, tout en restant vigilant sur la véracité de celles que l’on vous propose et sur l’ajout de téléchargements supplémentaires.

Mots de passe : gestionnaire indispensable !

Tout le monde connaît désormais les règles pour établir un mot de passe efficace… Sauf que du respect de tous ces critères découle l’inévitable difficulté de retenir nos mots de passe. D’où le comportement de plus en plus fréquent qui consiste à employer le même mot de passe pour « sécuriser » l’ensemble de nos services.

Cela constitue une faille de taille. Pour laquelle existe une solution très simple : les gestionnaires de mots de passe. Préférez, parmi ces logiciels, ceux qui ne stockent pas vos mots de passe dans le cloud. De plus, s’il n’est pas nécessaire de changer régulièrement tous vos mots de passe, il est impératif de le faire si vous avez connaissance du moindre incident.

VPN et logiciels de sécurisation : vos meilleurs alliés !

Pour de la navigation non cryptée, le VPN offre une protection adéquate et efficiente. La multiplicité des solutions, toutes aisées à utiliser, permet de trouver facilement celle qui convient le mieux à nos usages. L’idée reçue selon laquelle le VPN va ralentir votre navigation est aujourd’hui obsolète grâce à l’évolution des produits.

Quant aux logiciels de sécurisation, ils permettent de bloquer les malwares. Les solutions payantes existent et, bien qu’elles soient parfois onéreuses, elles assurent un rempart efficace. Certaines solutions gratuites n’ont pas à rougir de leurs performances et sont d’ailleurs préférées par nombre d’utilisateurs.

Enfin il ne faut pas négliger la prochaine bataille de la cyber-sécurité : celles des objets connectés. Ceux-ci se multiplient pour donner à tous les aspects de notre vie une dimension 3.0. Cependant les spécialistes de la cyber-sécurité s’accordent à dire que ces appareils ne disposent pour l’instant d’aucun système de protection… Une cible idéale pour les cybercriminels qui pourraient bientôt vous demander une rançon pour pouvoir continuer d’utiliser votre installation domotique !

Menu