Accueil » Tutoriels » Pourquoi votre PC est lent et comment l’accélérer

Article mis à jour régulièrement.

Nous allons aujourd’hui parler des idées reçues parmi les plus populaires concernant un PC lent. Si votre ordinateur est lent, bienvenue, vous êtes au bon endroit, et vous allez être aidé(e) !

Après avoir détaillé ces idées reçues, nous verrons comment vraiment accélérer notre PC.

pc lent

 

Pourquoi un PC est lent ? Ce qu’il faut savoir avant tout

Un PC est lent parce qu’il a subi des modifications (volontaires ou non) matérielles ou logicielles qui l’on fait devenir ainsi.

Voici tout d’abord 6 idées reçues sur le fait qu’un ordinateur soit lent.

Les idées reçues sur le fait qu’un PC rame sont notamment dues à ces trois faits :

  • Les logiciels antivirus et de nettoyage, pour se démarquer de la concurrence, cherchent les moindres problèmes pour proposer un produit plus complet que ceux déjà existants. Alors que ces problèmes n’en sont parfois pas vraiment. Au contraire rechercher en permanence en arrière-plan des problèmes futiles peut ralentir la machine.
  • Les croyances populaires selon lesquelles le nombre d’éléments apparaissant à l’écran (comme les icônes sur le bureau) signifie que l’ordinateur doit travailler avec et ne sait plus tout gérer à la fois à partir d’un certain seuil.
  • Les croyances populaires selon lesquelles un ordinateur lent est forcément signe d’infection.

 

Idée reçue 1 : Si j’ai beaucoup d’onglets ouverts, ma connexion sera plus lente

Les navigateurs gèrent bien les onglets.

Par exemple, lors de l’ouverture du navigateur, si plusieurs onglets sont présents, ils ne se chargent que lorsqu’on clique dessus. La charge de la connexion ne change donc pas avant un clic.

Si l’on a beaucoup d’onglets ouverts, mais si les pages Internet sont fixes, c’est-à-dire si il n’y a pas de rafraîchissements incessants d’éléments, la charge n’est toujours pas plus importante une fois la page chargée.

Bien entendu, avoir beaucoup d’onglets consomme plus de mémoire RAM et impacte le CPU (ce qui ne change pas la vitesse de connexion). De plus, un nombre important d’onglets peut rendre l’utilisation moins agréable quand on s’y perd avec 40 onglets. Je sais de quoi je parle !

 

Idée reçue 2 : Si j’ai beaucoup de fichiers sur l’ordinateur, il sera plus lent

« Avec tous ces fichiers sur ton Bureau, l’ordinateur doit bien ramer !« 

Qui n’a jamais entendu cette remarque ?

Que le Bureau soit rempli d’icônes, ou vide, l’ordinateur ne sent pas la différence. Pour être plus précis, et en schématisant, disons qu’entre 1ms et 2ms vous ne sentez pas de différence car vous n’avez pas le temps de ressentir la milliseconde supplémentaire.

Le problème se poserait si le disque dur était rempli, mais pour cela des avertissements du système d’exploitation s’afficheraient bien avant.

 

Idée reçue 3 : Si mon ordinateur rame, c’est qu’il est rempli de virus

Il y a beaucoup de raisons différentes qui mènent à un ordinateur lent. Cela peut provenir d’un virus, mais ce n’est pas systématiquement le cas. À vrai dire, le propriétaire d’un logiciel malveillant essayera plutôt de rendre son programme le plus discret possible pour qu’il ne soit pas repéré.

Je me dois de placer ce point en idée reçue car on attribue presque toujours la faute aux logiciels malveillants, bien qu’il y ait d’autres raisons tout aussi probables, voire plus.

Nous verrons d’autres raisons qui peuvent rendre votre PC lent dans la suite de l’article.

 

Idée reçue 4 : Supprimer les cookies, les fichiers temporaires et le cache accélère mon PC

En fait, les cookies, les fichiers temporaires et le cache sont encore une fois créés pour aller plus vite.

Les cookies étant des fichiers stockés sur votre ordinateur, je vous renvoie vers le 2ème point, pareil pour les fichiers temporaires.

Les cookies vous permettent de retenir vos préférences pour ne pas avoir à les retaper à chaque fois que vous visitez un site (noms d’utilisateurs, panier de shopping…etc). Il s’agit habituellement de très petits fichiers puisqu’ils ne contiennent que quelques mots.

Le cache sauvegarde les images, les styles de pages entre autres pour améliorer grandement la vitesse de navigation pour les sites qu’on visite souvent. Au lieu de prendre 2 secondes pour recharger une image via le réseau depuis le serveur, le cache la réutilise depuis votre ordinateur en beaucoup moins de temps.

Le cache peut par contre être corrompu, mais il s’agit plutôt d’une erreur que d’un problème de connexion. Dans ce cas, il est bon de le vider.

Les fichiers temporaires agissent aussi comme un cache. Le seul problème des fichiers temporaires est le fait que Windows doit itérer entre tous les fichiers.

À noter tout de même qu’au bout de long moment, vider les fichiers temporaires peut servir à remettre à zéro la liste, ce qui peut potentiellement accélérer votre ordinateur.

 

Idée reçue 5 : Nettoyer la base de registre accélère l’ordinateur

Les logiciels de nettoyage vous trouvent souvent 3000 erreurs dans la base de registre. Ces erreurs sont en fait ce que l’on appelle des clés de registre orphelines. La base de registre est constituée de beaucoup de configurations liées aux applications que vous utilisez. Ces mêmes configurations étant stockées sous forme de valeurs dans des clés de registres.

Au fil du temps, les programmes créent notamment des clés de registre faisant référence à des fichiers sur votre disque. Lorsque les fichiers en questions sont supprimés, soit par désinstallation du programme concerné, ou par vous-même, les clés font référence à des emplacements vides. Les « erreurs de registre » sont ainsi signalées.

Ces clés orphelines ne posent pas de gros problèmes de performance.

À l’inverse se sont les trous dans la base de registre (notamment dus aux suppressions de ces clés) qui rendent les accès plus lents.

L’idéal serait donc de « compacter » ou « défragmenter » la base de registre pour combler ces trous et assurer un accès plus rapide.

Cela dit, même avec ces optimisations, le gain de performance reste très faible et probablement impossible à sentir.

 

Idée reçue 6 : Supprimer le dossier Preftech accélère l’ordinateur

Certains logiciels de « nettoyage » ou certaines personnes sur des forums vous suggèrent de supprimer le dossier « Preftech ».

En fait, supprimer les fichiers du dossier Preftech, peut ralentir le PC au lieu de le rendre plus rapide.

À chaque démarrage de l’ordinateur, Windows enregistre la façon dont l’ordinateur démarre ainsi que les fichiers et programmes souvent ouverts.

Ces informations sont stockées dans des petits fichiers, dans le dossier Preftech. Windows les utilise donc pour aider à accélérer le démarrage.

Ce même dossier est autogéré : les fichiers sont automatiquement supprimés lorsqu’ils sont trop nombreux.

Supprimer ces fichiers manuellement va donc ralentir Windows (un tout petit peu) qui devra à nouveau enregistrer les informations dans ces fichiers.

 

Les idées reçues que nous venons de voir ont plutôt un effet Placebo qu’une réelle action sur votre ordinateur.

 

Alors pourquoi votre ordinateur est lent ?

Votre ordinateur est lent pour les raisons suivantes que je vais ensuite détailler une par une :

  1. Des extensions indésirables chargent du contenu publicitaire lors du surf sur Internet
  2. Plusieurs personnes sont connectées sur le même point d’accès
  3. Vous avez un mauvais signal Wifi
  4. Le problème est du côté du serveur (site)
  5. Un ou plusieurs programmes sont très gourmands en mémoire
  6. Vous avez trop de programmes
  7. Votre PC est poussiéreux
  8. Vos données sont fragmentées
  9. Vos logiciels ne sont pas à jour
  10. Le cas des logiciels Rogues
  11. Problèmes de performance
  12. Et enfin, les programmes malveillants

Voici en détail les 12 points les plus susceptibles d’être liés aux problèmes de vitesse que rencontre votre ordinateur :

 

1. Des extensions indésirables chargent du contenu publicitaire massivement lors du surf sur Internet

puzzle-654957_640

Nous en avons déjà parlé ici, il s’agit d’extensions qui modifient dynamiquement le contenu des pages web. Typiquement, vous pensez installer une extension permettant de « télécharger des vidéos en mp3 » alors qu’en même temps les résultats de recherche se retrouvent modifiés à la volée pour y intégrer des publicités. Ces mêmes publicités qui doivent être chargées avec des conséquences évidentes sur la vitesse de connexion.

Comment régler le problème :

Observer les extensions installées et retirer celles qui ne sont pas utiles ou indésirables. Ou directement réinitialiser le navigateur.

 

2. Plusieurs personnes connectées sur le même point d’accès

people-307088_640

Les différents périphériques connectés à un point d’accès Internet partagent la bande passante. Si un utilisateur du réseau local télécharge un gros fichier, il prend une grosse partie de la bande passante et votre connexion se retrouve ralentie.

Comment régler le problème :

Difficile à régler hormis de dialoguer avec les personnes concernées pour établir un partage équitable. Il existe aussi un logiciel appelé inSSIDer permettant de modifier le canal Wi-Fi lorsque celui-ci se trouve saturé dans votre voisinage.

 

3. Mauvais signal Wi-Fi

logo-812763_640

Il n’y a pas que la distance qui entre en jeu, mais aussi les obstacles qui bloquent le signal. Notamment ce qui est à la base de liquide (radiateurs) ou qui génère des ondes (micro-ondes).

Comment régler le problème :

Essayer de placer le modem au centre de la maison, loin des obstacles bloquant le signal. Et essayer de rester au plus près du modem lorsqu’on se connecte en Wi-Fi à celui-ci.

 

4. Le problème est du côté serveur

server-90389_640

Un site lent ne signifie pas forcément que votre connexion est lente. Parfois c’est le serveur distant qui est surchargé et qui peine à répondre. Pour savoir si le problème est distant il suffit d’essayer des autres sites pour observer si le chargement et plus rapide ou non.

Comment régler le problème :

Attendre que le serveur soit moins chargé en se connectant ultérieurement.

 

5. Programmes gourmands en général

board-780316_640

N’importe quel programme (bienveillant ou non) peut utiliser beaucoup de ressources (mémoire ou processeur). Tout comme la bande passante partagée entre ordinateurs du réseau local, la mémoire et les ressources processeur sont aussi partagées entre programmes. Et si votre mémoire RAM est remplie à cause d’un programme trop gourmand, l’ordinateur sera ralenti.

Comment régler le problème :

Vous pouvez ouvrir le gestionnaire des tâches (CTRL + SHIFT + ECHAP) et directement observer l’onglet Performances qui vous indique le niveau d’utiliser de votre mémoire (mais aussi de votre processeur et de votre disque). Si la mémoire est presque remplie, vous pouvez identifier le processus trop gourmand via l’onglet Processus.

 

6. Trop de programmes au démarrage

hand-895592_640

Les programmes lancés au démarrage affectent directement la vitesse de démarrage de Windows. La différence peut être de l’ordre de plusieurs minutes. D’ailleurs il existe des cas plus difficiles à repérer qui affectent également le démarrage, mais se présentent plutôt comme des bugs logiciels ou matériels.

Comment régler le problème :

Pour voir les programmes lancés au démarrage de votre ordinateur, vous pouvez lancer le Gestionnaire des Tâches (en appuyant simultanément sur CTRL + SHIFT + ECHAP) puis vous rendre sur l’onglet « Démarrage ». Je vous conseille l’article suivant de Mark Russinovich qui montre typiquement comment résoudre un problème de démarrage lent suite à un problème réseau.

 

7. PC poussiéreux

brush-15931_640

De la poussière dans les ventilateurs bloque les flux d’air vitaux au refroidissement de l’ordinateur. Si le système surchauffe, il inhibe automatiquement ses performances pour générer moins de chaleur.

Comment régler le problème :

Si le PC peut être démonté, vous pouvez le faire sans l’aide d’un expert. Vous pouvez souffler (ou plutôt aspirer) la poussière à l’intérieur de l’ordinateur. Faites bien attention à ne pas abimer les composants sous peine d’avoir en prime en PC qui ne fonctionne plus.

 

8. Des données fragmentées

glass-83592_640

Des données fragmentées, c’est-à-dire éparpillées partout sur le disque, demandent du temps additionnel pour être traitées. Les versions récentes de Windows défragmentent automatiquement les disques.

Comment régler le problème :

Ce problème est habituellement automatiquement réglé, sinon voici des détails supplémentaires pour procéder manuellement.

 

9. Des drivers (pilotes) qui ne sont pas à jour

work-731198_640

Bien que cela relève plutôt de l’exception, des problèmes au niveau des pilotes peuvent générer des erreurs et des lenteurs inattendues. Ces erreurs ne sont d’ailleurs pas forcément liées à des mises à jour, mais peuvent être dues à des conflits logiciels. Pour les détecter, vous pouvez ouvrir le gestionnaire de périphériques (tapez « devmgmt.msc » dans la barre de recherche du menu démarrer).

Comment régler le problème :

Si vous voyez des petites icônes d’avertissement à côté d’un périphérique, cela signifie qu’il ne fonctionne pas correctement. Il est conseillé de l’arrêter ou de la mettre à jour.

 

10. Des logiciels Rogues

computer-154885_640

Les logiciels Rogues sont des faux programmes qui vous font croire que votre ordinateur est rempli de virus et autres problèmes, qu’ils vous proposent de corriger. Alors qu’en fait ce sont ces logiciels eux-mêmes qui prennent des ressources pour chercher des problèmes inexistants.

Comment régler le problème :

Prendre conscience des arnaques qui nous visent tous les jours et garder uniquement les programmes reconnus pour leur utilité.

 

11. Problème de performance

qualification-752049_640

Si il n’y a pas d’autres solutions, il se peut simplement que l’ordinateur manque de performance (trop peu de mémoire RAM, trop peu de puissance processeur, etc).

Comment régler le problème :

Pour cela il est possible de changer un composant comme la carte graphique ou la mémoire RAM. Sinon il est bon de changer d’ordinateur, surtout s’il date d’y il y a 10 ans.

 

12. Programmes malveillants

binary-715831_640

C’est un point que nous avons vu en idée reçue. Je disais que la piste du « virus » est souvent la première mise en avant, mais il y en a bien d’autres comme nous venons le voir. Toutefois, il arrive tout de même que des programmes malveillants ralentissent l’ordinateur. Mais soyons plus précis. On a vu par exemple que les programmes qui se lancent au démarrage de l’ordinateur impactent la vitesse de démarrage. Ce point s’applique tout particulièrement aux programmes malveillants qui bien souvent se lancent au démarrage de l’ordinateur.

D’autres peuvent utiliser massivement le réseau (pour envoyer des données à distance, ou pour recevoir des commandes) ce qui peut potentiellement ralentir votre connexion.

Comment régler le problème :

Protéger son ordinateur repose sur beaucoup de points qui doivent être réunis. L’idéal est de commencer par le scan classique de l’antivirus. Ensuite il est intéressant de s’assurer (à l’aide de programmes tiers ou manuellement) que le PC soit bien sain et que l’antivirus n’ait pas oublié quelque chose. Et enfin, la sensibilisation fonctionne à merveille, connaître les attaques et par conséquent les défenses vaudra toujours mieux que tous les antivirus du monde.

 

On passe à l’action !

Dans l’espoir que cet article vous a été utile, vous trouverez à présent beaucoup plus de détails ainsi que la méthode complète à suivre étape par étape pour nettoyer votre PC. Je vous propose de lire le guide dès maintenant à l’adresse suivante :

https://www.nettoyer-son-pc.com

Vous saurez pourquoi votre ordinateur rame, comment régler le problème et comment ne plus vous faire avoir à l’avenir.

Si vous avez des questions avant ou après la lecture, n’hésitez pas à me contacter !

20 Commentaires

  1. Merci Michel très bon article

  2. Je vous remercie pour vos précieuses suggestions. Effectivement, on se fait souvent une fausse idée des raisons qui peuvent ralentir notre PC. Par exemple, ce n’est que maintenant que je sais que des problèmes de pilotes peuvent générer ce problème, ou même des données trop fragmentées.

  3. Salut Michel ! Très bon article détaillant les principaux éléments rendant un PC lent. La liste est longue et à mon avis on peut encore y ajouter des éléments à cet article pour expliquer pourquoi l’ordinateur est lent….

    A bientôt 🙂

  4. En quelques instants ma tablette etait devenue poussive,ne pouvant parcourir un seul site sur internet, j’ai parcouru votre topic,telecharger gratuitement un antivirus et son nettoyeur et hop ma tablette à retrouver sa péche.merci Michel,bob un papy nolife qui ne comprends guére ma8s essaies.

  5. Doumbia Ahmed a écrit:

    merci pour tous vos précieux conseils

  6. Great post.

  7. Merci Michel très bon article

  8. Bonjour à toutes et à tous,

    Pour rebondir sur cet article super intéressant, voici quelques pistes pour optimiser les performances de votre système.

    Les performances d’un système d’exploitation Windows varient notamment en fonction des ressources matérielles disponibles.

    Prenons le cas de la mémoire vive. Si vous avez 2 Go de RAM il sera nécessaire de fixer manuellement la taille du fichier d’échange du lecteur système ‘C’ pour optimiser la mémoire virtuelle. Avec 8 Go et plus de mémoire vive installée sur votre machine, il est inutile de régler cette performance système.

    Prenons le cas des effets visuels Windows qui sont très gourmands en ressources. Personnellement, je désactive l’ensemble des effets visuels Windows de mon système afin d’optimiser ses performances. Bien évidemment, si ce réglage convient à mon type d’utilisation il peut ne pas être adapté au votre, dans ce cas vous pourrez personnaliser vos effets visuels.

    Comment faire ? Voici la commande pour ouvrir les propriétés systèmes et configurer les effets visuels et la taille du fichier d’échange Windows (mémoire virtuelle):

    Taper touches « WINDOWS + R »
    Saisir ‘ sysdm.cpl ‘
    Puis ‘ OK ‘

    Prenons le cas d’une surchauffe anormale de votre ordinateur. Comme évoqué par Michel plus haut, la poussière est le pire ennemie d’une machine. Pour les possesseurs d’un PC portable, vous devrez le démonter pour pouvoir accéder au ventilateur et à son dissipateur qui adore accumuler la poussière!

    Si vous n’avez jamais démonté de PC portable, je vous conseille de ne rien faire. Si vous connaissez quelqu’un, un ami ou un proche expérimenté dans le démontage d’un ordinateur, ce sera l’idéal !

    Supposons que vous décidiez avec l’aide d’un ami expérimenté de démonter votre PC, son premier réflexe sera de vous demander l’âge de votre PC. Généralement, tous les 3 ou 4 ans il est recommandé de changer la pâte thermique située entre le CPU et son Ventirad. Pourquoi ? Tout simplement parce que cette pâte thermique a une durée de vie limitée. Cette pâte thermique sert donc au transfert thermique entre le CPU et son dissipateur, et permet à votre système de fonctionner beaucoup mieux et plus vite ! 🙂

    ATTENTION: passer un coup d’aspirateur dans votre ordinateur de bureau reste une manipulation facile sans prendre trop de risque. Passer un coup d’aspirateur dans un PC portable c’est une autre histoire 🙂

  9. Bonjour Michel, site très intéressant que m’a conseillé un ami. Je rentre dans le cas de la personne qui a un ordinateur vieux de 12 ans (ibm thinkpad) mais qui ne rame par du tout 🙂
    Profitant d’une version allégé de xp pro (unicornis), et n’ayant absolument aucun anti-virus installé en permanence sur l’ordinateur. Avec un vieux pentium M 1,5Ghz et un peu plus d’1go de ram (maximum possible), l’ordinateur fonctionne parfaitement. Seule la carte graphique intégrer est parfois un peu à la peine, mais je dois faire avec. Quand j’ai récupérer cet ordinateur il y a quelque années, il ramait énormément et c’est peu de le dire à côté de la fusée qu’il est devenu aujourd’hui. Les gens ont tendance à installer n’importe quoi sur leur ordinateur, et c’est pour moi la principale raison qui fait ralentir les ordinateurs. Étant toujours sous xp pro je profite de mises à jour jusqu’en 2019 grâce à une simple modification dans le registre faisant croire à une version embedded. Sinon l’absence d’anti-virus installé, ne m’empêche pas d’avoir aucun menace détecté à chaque analyse une fois par mois à peu près. Ayant compris depuis longtemps que la plus grosse et principale faille de sécurité se situer entre la chaise et le clavier. Je fait d’ailleurs bondir l’ami qui m’a conseillé votre site, quand je lui dit que je préfères ne rien avoir pour gagner en vitesse. Et qu’à chaque fois mes analyses ne détectent rien. Analyse Malwarebytes et kaspersky. D’ailleurs j’en profite pour signaler que ces deux programmes installent un dossier google dans le registre sans que cela soit spécifier nulle part. J’ai fait l’expérience plusieurs fois, et c’est bien eux qui m’installe ce dossier. C’est dire la puissance de l’entreprise, qui à mon sens est aussi dangereuse que les pirates.

  10. Bonjour, Michel, je retente un commentaire peut-être n’avez vous pas lu le précédent. Après lecture je me suis rendu compte que je tombais malgré moi dans la catégorie « les anti-virus ça sert à rien ». Ce que je ne prétend nullement, mais ayant une vieille machine, je ne peut faire autrement. Vous semblez dire qu’il est impossible de ne pas être infecter au bout d’une semaine sans antivirus, dans le cadre d’une utilisation internet normale (mail, forum, achat internet, consultation en tout genre). Je suis là preuve vivante du contraire, et je serais près à vous faire des captures d’écran, qui évidement n’aurait pas grande valeur je vous l’accorde. Mais suite à la lecture de quelques uns de vos articles la parano m’a pris. Installation de kaspersky en version d’essai. Mise à jour, analyse complète, pas faites depuis un mois et demi. Zéro menace détecté. Alors je pense que plus de l’idée qu’un antivirus ne serve ou pas on tombe dans un débat philosophique. Est-ce qu’il est possible d’avoir une navigation qui garantie sa sécurité sur internet sans anti virus? Oui, est-ce que cette navigation est contraignante? Oui. Est-ce qu’on apprend au gens à avoir une vigilance de tout les instants, que je détaillerais par la suite. Ou est-ce qu’on leur dit de faire confiance au programme de protection et de ne rien changer de leurs habitudes. En gros est-ce qu’on met en avant l’homme ou le programme, c’est pour cela que je parle de débat philosophique. Les deux ont évidement leurs avantages et leurs inconvénients. Pour ma part voilà comment je procède. Je n’ai pas de facebook, ce qui peut être contraignant pour beaucoup de gens. Bloqueur de publicité (adblockplus), bloqueur de programme espion (ghostery). Firefox, permet de connaitre l’identité des sites que l’on consulte dans la barre d’adresse, la très grande majorité sont signés pour éviter les contre façons. Je n’ouvre jamais un mail où j’ai un doute, en suivant l’adage « si il y a un doute c’est qu’il n’y a pas de doute ». Je vérifie régulièrement les processus qui tourne sur l’ordinateur. Je sais combien il y en a et quelle est la ram utilisé en moyenne. Je suis à vide entre 150 et 160 Mo, ce qui est très peu, la simple ouverture du navigateur, consomme plus de ressource système que windows. Il y a peut-être d’autres actions que je fais machinalement sans m’en rendre compte. Il faudrait que je m’y intéresse plus sérieusement. J’ai eu un autre ordinateur avec xp familial, le résultat n’était pas du tout le même j’ai été infecter de nombreuses fois. Quand j’ai récupérer cette ibm, que je l’ai nettoyer de ses programmes inutiles afin de lui donner une seconde jeunesse, plus barette mémoire 1 Go au lieu de la 512 d’origine. Bref en 2015 j’ai trouvé des fichiers systèmes qui datés de 2004, xp pro n’avait jamais été réinstaller sur cette machine! Elle tourné en première installation depuis plus de 10 ans. Sans me jeter des fleurs je pense détenir un record. Et je n’aurais pas réinstaller l’os, si je n’avais pas décidé de changer le disque dur de 18 Go, qui commençait à donner des signes de faiblesses, matérielle et non du a des infections. Tout cela pour dire, qu’il y avait déjà une grande différence de sécurité entre les systèmes d’exploitation windows, et je ne serais pas étonné que même le hardware joue sur la sécurité. Enfin je voudrais parler de la version windows que j’utilise même si là c’est plus de la spéculation. Étant un os alléger je m’étais dis que moins de programmes égale moins de failles. C’est pas moi qui le dis c’est les militaires russes, « plus un système est complexe plus il est facile de le contourner ».
    Voilà, je ne prétend pas être protéger à 100% mais un anti-virus ne protège pas à 100% non plus. Mais je pense que l’aspect humain doit être développer dans la sécurité informatique, ne dis-t-on pas à juste titre il me semble que la plus grosse faille de sécurité se situe entre la chaise et le clavier.
    J’espère que vous publierez mon commentaire, et si vous ne le publiez que vous prendrez le temps de me lire ou de me répondre. Ou de me posez des question si vous le souhaitez, je ne suis pas un spécialiste. Mais j’ai du m’adapter en fonction de mes moyens et de mon matériel, et je me rend compte que cela marche bien. Mais les variables sont nombreuses, je ne garantie pas que ce qui marche pour moi, marchera pour quelqu’un d’autre.
    Bien à vous, blog intéressant.

    • Bonjour F-tam et merci pour votre commentaire !
      Bien entendu j’exagère un peu en parlant d’une semaine sans se faire pirater. Je pars sur un exemple : si un antivirus lance une alerte à un moment donné sans même que nous sachions délibérément qu’un lien ou programme était risqué, c’est qu’il a fait son boulot et nous a évité des soucis. Là, il nous a donc été utile. Maintenant bien sûr il y a le problème entre la chaise et le clavier qui joue beaucoup, et le fait que les antivirus ne sont pas efficaces à 100%. Je suis donc d’accord avec vous, en proposant tout de même à tous ceux qui peuvent le faire sans contrainte, d’installer un antivirus. On ne devrait simplement pas refuser un moyen de protection supplémentaire, même si comme vous l’avez très bien mentionné, le point principal est « l’homme ».

      • Je suis d’accord avec vous, refusez d’installer un anti-virus pour 99,99…% des gens est une erreur. D’ailleurs même si moi j’arrive à tenir plusieurs mois sans infection et sans anti-virus, certains ne tiendraient pas quelque heures. Je fais un rectificatif, par rapport à un message précédent, malwarebytes n’installe pas de dossier google dans la base de registre. Par contre kaspersky installe bien un dossier google et un sous dossier chrome dans la base de registre et ce n’est spécifié nulle part. Dossier qui n’est pas supprimé à la désinstallation. Je leur ai envoyé un mail pour leur demander des comptes, en sachant que je refuse tout programme venant de cette entreprise, et que c’est mon droit de le refuser.
        Il est d’ailleurs il est assez simple de récupérer les 30 jours de licences gratuites de kaspersky indéfiniment. Je me demande si je ne devrais pas les informer. La simple suppression d’un dossier dans la base de registre permet de récupérer les 30 jours automatiquement à chaque installation. Peut-être pas sur des OS plus récent que xp, mais sous xp ça marche parfaitement.

        • Bonjour F-tam,

          Sans rentrer dans le vide du sujet trop pointu des comparatifs de solution antivirus, il est à noter que Malwarebytes n’est pas un antivirus à proprement parler, c’est de façon plus générale un anti-maliciels, il ne fonctionne pas en temps réel. Si nous nous basons sur les tests et retours d’expérience réalisés sur Kapersky, nous constatons qu’il est plus performant que Malwarebytes, normal.

          Petite question qui risque de soulever une polémique (humour):

          Croyez-vous que sans aucun « dossiers » ni aucun « registres » ni aucune « traces » de Google sur votre ordinateur est une GARANTIE TOTALE que votre système et vos données privées ne sont pas collectées ?

          Si oui, malheureusement mon opinion personnelle à ce sujet risque de vous décevoir car Google, comme Yahoo, d’autres opérateurs du Net et firmes numériques transitent par différents canaux (applicatifs partenaires, opérateurs du Net etc.) pour collecter vos données privées.

          Comme je l’ai évoqué dans un de mes articles, la seule manière de protéger et sécuriser son ordinateur est de l’ISOLER TOTALEMENT d’internet et de son réseau local, ET d’utiliser une machine virtuelle sur laquelle vous installerez vos outils de protection (Client VPN, antivirus etc.) pour surfer sur le Net (un mouton) notamment…

          Récemment, j’ai fait part à Michel d’une intrusion violente sur une de mes machines virtuelles (test) par un serveur Yahoo (Filiale de Google). Je n’avais aucun navigateur d’ouvert (aucun processus d’actif lié au navigateur Google). Lorsque j’ai lancé « Tor Browser » protégé par un Client VPN en amont, j’ai souhaité lancer une analyse réseau via WIRESHARK. Jusque là tout était normal. J’ai ensuite simulé une coupure réseau pour tester le comportement du « circuit Tor » et celui de mon Client VPN. Le résultat a été probant puisque j’ai pu détecter en temps réel, durant cette coupure réseau (simulée), via WHIRESHARK une intrusion d’un serveur Yahoo. Je vous rappelle que je n’avais que « Tor Browser » d’actif sur ma VM ! 🙂

          Tout ceci pour vous dire que quoi que vous fassiez pour vous protéger contre les firmes numériques et les opérateurs du Net, ces derniers possèdent toute une artillerie d’outils de « tracking » (balises, sondes etc.) qui leur permettent de vous détecter et de se connecter sur votre système, même si vous êtes protégé par connexion VPN 🙂

          Microsoft Windows n’est pas à craindre contrairement à ce que la grande majorité des usagers croient (avis personnel)… Personnellement j’ai plus confiance à l’OS Windows qu’aux opérateurs du Net et autres firmes numériques qui n’ont qu’un seul objectif celui de nous espionner…

          Prochainement je compte publier un article dédié à la distribution « Tails » d’Ubuntu (LiveCD) qui me semble être une excellente alternative pour protéger son anonymat (relatif) sans laisser aucune trace durant ses navigations. J’expliquerai notamment comment installer « Tails » de façon sécurisée sur une machine virtuelle nattée à une machine hôte (partage de l’IP Host) protégée par une connexion VPN. Effectivement les utilisateurs de « Tails » (Ubuntu) oublient très souvent qu’une navigation Tor, quelle qu’elle soit, doit transiter dans un tunnel VPN en amont. J’aborderai aussi l’analyse réseau via la navigation Tor de Tails qui permettra de voir comment certains opérateurs du Net et firmes numériques s’y prennent pour s’introduire dans le « système Tails » et tenter de collecter nos données, sauf que « Tails » permet de chiffrer en « dur » ses données donc no souci. Malheureusement il existera toujours un risque qui consiste à sniffer le noeud de sortie du dernier relais de sortie Tor (accès au site visité) qui est impossible à détecter par l’internaute… Dans ce dernier cas, toutes les données seront en clair et visibles par le « sniffeur », même en HTTPS ! 🙂

          Je pense qu’il faut donc relativiser sur ce sujet épique de l’anonymat (relatif) et de la protection de ses données sur le Net… Il devient très risqué de CROIRE que l’on peut se protéger de tout sur le Net… La « chimère de l’anonymat et des technologies de protection sur le Net » est un phénomène expansif et évolutif qui ne peut lutter contre le mécanisme sociétal numérisé, plus communément appelé « Big Data »…

  11. Très informatif comme article. Les clarifications me sont très utiles car je trouve que le mien rame à cause du serveur puisqu’il est toujours surchargé.

  12. Vos solutions sont quand-même très ad hoc. je pense qu’il faut plutôt commencer au début du problème : comment faire à l’avance pour ÉVITER tous ces problèmes ?

    Or, il me semble plus pratique d’avoir deux disques dur avec chacun deux partitions : une petite partition pour les programmes y compris un OS complet, une autre pour les données (y compris les emails !). Notons que Microsoft ne respecte rien de cela et mélange tout. Dans l’idéal, les deux disques sont la copie parfaite l’un de l’autre mais comme on travaille toujours plutôt sur l’un, il faut parfois copier les données d’une partition vers l’autre. En plus, un ghost de votre partition « programmes » serait idéal.

    L’avantage c’est qu’en cas de problème, on peut sauvegarder les données en les copiant simplement, laisse opérer un anti-virus sur les partitions qu’on n’utilise pas (et surtout, l’ OS d cette autre disque dur) et ainsi éviter beaucoup de problèmes. A la limite, je n’ai qu’à ré-installer le OS sur une seule des deux disques. Je pratique cette solution depuis 2001, en n’utilisant un antivirus uniquement quand je soupçonne un problème (en moyenne une fois tous les deux ou trois ans !) et je n’ai jamais connu de problème majeur.

    OK, il y a un inconvénient : vous disposez de deux fois moins d’espace de disque dur disponible mais cela ce n’est que le cadet de mes soucis.

  13. @wpjo,
    Bonjour,

    Merci pour votre participation.

     » Notons que Microsoft ne respecte rien de cela et mélange tout. « . Pourriez-vous préciser ?

    Le mode de fonctionnement de l’OS Microsoft Windows durant ses nombreuses évolutions et mises à jour a toujours respecter une norme globale notamment celle concernant l’utilitaire très connu intitulé « migwizz ». Dans votre cas, quelque soit le contexte des partitions créées, « migwizz » permettra notamment de transférer l’ensemble du contenu « utilisateurs » (paramètres, données, programmes etc.) en créant automatiquement une partition dédiée soit sur un disque dur externe ou sur une clé USB (beaucoup plus sûre comme solution de sauvegarde).

     » A la limite, je n’ai qu’à ré-installer le OS sur une seule des deux disques « . Tout à fait, « migwizz » permettra aisément et sans difficultés le transfert (restauration) de l’ensemble du contenu « utilisateurs » (paramètres, données, programmes etc.), à partir de la sauvegarde précédente (partition dédiée créée par « migwizz »), sur la nouvelle réinstallation de l’OS Windows quelque soit sa version, même dans le cas d’un OS Microsoft Windows installé différent de l’installation d’origine (compatibilité OK)

    Question: Que feriez-vous dans le cas d’un crash grave de toutes vos partitions (internes) impossible à récupérer ? 🙂

    A+!
    Diki

  14. HEIDERSCHEID Pierre a écrit:

    Bonjour Michel, il me semble que votre article va m’intéresser au plus haut niveau car étant retraité bénévole et Président d’un club de l’amitié de 100 personnes et avec un bureau constitué, j’ai eu en l’espace de 8 ans ,4 piratages qui m’ont vraiment handicapé jusqu’à me convertir à un ordinateur portable car les bons et mauvais conseilleurs (mais pas payeurs !!) m’ont laissé comprendre que j’étais un « NUL » puisqu’il n’y a qu’à Moi que cela arrivait!!!!
    Je vais donc m’imbiber de vos conseils pour mieux faire alors donc un grand MERCI d’avance si vos conseils me mènent à une amélioration certaine
    Bien amicalement Pierre

    • Bonjour Pierre !
      Merci à vous pour votre commentaire. J’espère que les divers conseils donnés sauront prévenir un maximum de problèmes dans le futur. Bonne visite et à bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Lire plus :
cacher un dossier sous windows
Cacher un dossier sous Windows

Cette méthode assez ancienne (et non testée pour Windows 8) constitue un moyen rapide et efficace de cacher un dossier...

Fermer